fbpx
congosynthese.com

Fixation du cadre des structures organiques du Secrétariat général du ministère du Numérique

Le ministre du Numérique, Désiré Cashmir  Eberande  Kolongele, se dit jeudi satisfait du bon déroulement, de l’atelier  de fixation du cadre et des structures organiques du Secrétariat général de son ministère, qui se déroule à Kinshasa, au centre Caritas dans la commune de la Gombe.

Il a encouragé  les experts des différents secteurs qui prennent part à ces assises dont la finalité est de doter le  ministère du Numérique d’une bonne administration  en vue de matérialiser la vision du Président de la République, Felix-Antoine Tshisekedi Tshilombo,  de faire du secteur du numérique, le levier d’intégration de bonne gouvernance et de la croissance économique.

Selon, M. Medart Kalenda, expert au ministère des Affaires sociales et action humanitaire, cet atelier est bénéfique et  aidera à rendre efficace le rendement et la traçabilité de collecte des données dans son secteur, en vue de  répondre aux missions assignées par le gouvernement.

Pour sa part, M. Martin Shimbula, expert au ministère des Infrastructures et travaux publics, a estimé que, ces assises sont une belle opportunité qui permet à mettre à jour la direction des archives nouvelles technologies de l’information et de la communication à son ministère pour un bon fonctionnement de son administration. Il a ensuite souhaité qu’à l’issue de ces  travaux, les experts des différents secteurs présents arrivent à doter le ministère du Numérique, d’un Secrétariat général professionnel, digne de son nom et de son importance. Les travaux  de cet atelier de  45 (quarante-cinq) jours avaient été lancés par le Vice-premier ministre en charge de la Fonction publique, modernisation de l’administration et innovation du service public, Jean-Pierre Lihau Ebua, rappelle-t-on

Autres titres

MOISE KATUMBI: LA LOI TSHIANI ETAIT UNE DISTRACTION, LE CHEF DE L’ETAT A TRANCHÉ

deo

RDC/Sama Lukonde annonce la création d’une banque nationale de développement pour financer l’agriculture.

deo

Lamuka annonce qu’il maintient sa marche pacifique du 29 septembre courant qui partira du Quartier 3 à Masina jusqu’au Palais du Peuple

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus