congosynthese

UDPS:Félix Tshisekedi n’a jamais déposé un quelconque document portant le titre de diplôme à la CENI.

L’UDPS affirme n’avoir jamais inclus un diplôme ou une attestation tenant lieu de diplôme dans le dossier de son candidature à la CENI.

La Libre Belgique de ce 08/01/2019, a publié un article, sous la plume de Monsieur Hubert Leclercq, intitulé « Le diplôme belge de Félix Tshisekedi est un faux » ; titre complété, à la page 20, par : « Félix Tshisekedi, un candidat président en sursis ». Dans cet article, Monsieur Hubert Leclercq affirme que Monsieur Félix Tshisekedi, candidat à l’élection présidentielle du 30 décembre 2018, en République Démocratique du Congo (RDC). avait introduit un faut  diplôme dans son dossier de candidature, lors du dépôt des dossiers à la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI). Cette déclaration de Monsieur Hubert Leclercq est fausse et diffamatoire, dans la mesure où Monsieur Félix Tshisekedi n’a jamais déposé un quelconque document portant le titre de diplôme, ni d’attestation tenant lieu de diplôme.

En effet, au moment du dépôt des candidatures pour la présidence de la République, chaque candidat devait se conformer à la loi électorale 17/013 du 24/12/2017. Au terme de cette loi. en son article 104, point 6, le candidat devait joindre à son dossier les pièces suivantes : une photocopie certifiée conforme du diplôme d’études supérieures ou universitaires ou de l’attestation en tenant lieu ou de l’attestation justifiant d’une expérience professionnelle d’au moins cinq ans dans le domaine politique, administratif ou socio-économique. C’est donc la dernière pièce, c’est-à-dire, l’attestation des services rendus que le Président de l’UDPS, Monsieur Félix Tshisekedi avait déposé dans son dossier de candidature à la CENI. Le dossier existe et est consultable dans les archives de cette institution.
C’est pourquoi le dossier de Monsieur Félix Tshisekedi a été considéré connue recevable et validé par la CENI.

En publiant ainsi une fausse information, Monsieur Hubert Leclercq étale au grand jour son désir de nuire au candidat président, Félix Tshisekedi, surtout qu’il est de notoriété publique qu’il travaille pour des personnes qui sont derrière la plate-forme LAMUKA, qui soutient le candidat Martin Fayulu.

En définitive, nous demandons à Monsieur Hubert Leclercq de corriger ses déclarations et de présenter des excuses publiques à Monsieur Félix Tshisekedi, sous peine de poursuites judiciaires.
Fait à Bruxell., le 08/01/2019

(Visited 892 times, 1 visits today)

Autres titres

En RDC, le candidat de l’opposition Martin Fayulu dénonce un « hold-up électoral »

Deo

Le clash entre les porte-paroles de Félix Tshisekedi et de Martin Fayulu

Deo

Le point sur les violences à Yumbi

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus