Félix Tshisekedi:"Aucun dialogue ne peut et ne pourra intervenir avec notre agresseur tant qu'il occupera, quelle qu'en soit l'étendue, une portion de notre territoire"

Aucun dialogue ne peut et ne pourra intervenir avec notre agresseur tant qu'il occupera, quelle qu'en soit l'étendue, une portion de notre territoire

Jan 31, 2024 - 11:25
 0
Félix Tshisekedi:"Aucun dialogue ne peut et ne pourra intervenir avec notre agresseur tant qu'il occupera, quelle qu'en soit l'étendue, une portion de notre territoire"

Ce mardi, au Palais de la nation, le Chef de l’État Félix Tshisekedi a présidé la traditionnelle cérémonie d’échange des vœux avec le corps diplomatique accrédité en République Démocratique du Congo (RDC). L'événement a été marqué par des discours poignants, soulignant à la fois l'engagement diplomatique envers la RDC et la ferme détermination du pays à faire face à la crise sécuritaire qui sévit dans l'Est du pays.

Dans un discours empreint de soutien et d'engagement, Martin Chungong Ayafor, Ambassadeur du Cameroun et Doyen du corps diplomatique en RDC, a exprimé le désir du corps diplomatique d'accompagner la RDC dans la mise en place des institutions issues des élections générales de décembre 2023. Il a également appelé à l'émergence réussie du pays sous le mandat du Président Tshisekedi.

En réponse, le Chef de l’État a exprimé sa gratitude envers le corps diplomatique pour son soutien indéfectible et a réaffirmé l'engagement de la RDC à rester ouverte à tout partenariat gagnant-gagnant, tout en respectant les lois nationales et le nouveau projet de société du pays.

Cependant, la crise sécuritaire dans l'Est du pays a été au cœur des préoccupations du Président Tshisekedi. Il a rappelé avec fermeté la position de la RDC sur l'agression dont elle est victime, réaffirmant la souveraineté et l'intégrité territoriale du pays comme des principes non négociables.

"Aucun dialogue ne peut et ne pourra intervenir avec notre agresseur tant qu'il occupera, quelle qu'en soit l'étendue, une portion de notre territoire", a déclaré le Chef de l’État, soulignant l'engagement inébranlable des Forces armées de la RDC (FARDC) à poursuivre l'ennemi jusqu'à son dernier retranchement.

Le Président Tshisekedi a également lancé un appel pressant aux instances internationales, notamment aux Nations Unies, à l'Union Africaine et aux organisations régionales, pour qu'elles prennent des sanctions ciblées à l'encontre des responsables rwandais et du M23, responsables de violations de la souveraineté de la RDC.

La cérémonie s'est conclue par des échanges chaleureux entre le Président de la République et les diplomates présents, mettant en avant l'importance des relations diplomatiques dans la résolution des défis auxquels fait face la RDC.

Cette cérémonie a ainsi mis en lumière l'engagement diplomatique envers la RDC et la détermination du pays à faire face à la crise sécuritaire dans l'Est, tout en soulignant l'importance de la coopération internationale pour garantir la stabilité et la souveraineté du pays.

What's Your Reaction?

like

dislike

love

funny

angry

sad

wow