fbpx
23 C
Kinshasa
August 8, 2020
congosynthese

Félix Tshisekedi inaugure le premier centre de radiothérapie au centre hospitalier Nganda de Kinshasa

Le Président de la République, Félix Tshisekedi a inauguré, dimanche 8 mars, le premier centre de radiothérapie en République démocratique du Congo, au centre hospitalier Nganga à Kinshasa.

Selon le Dr Sulu Maseb A Mwang, propriétaire de cet hôpital,  ce premier centre de radiothérapie en RDC,  a pour principal objectif de faciliter, à la population congolaise, la prise en charge et le traitement du cancer à des frais abordables. Pour réussir ce défi, le centre sollicite “l’implication des pouvoirs publics, à l’instar de plusieurs pays au monde qui ont rendu gratuits ces soins grâce à la couverture maladie”.

Le Dr Sulu Maseb A Mwang a  aussi relevé  l’importance de la création d’un Centre National de lutte contre le Cancer et qui aura pour but “d’identifier tous les aspects et contours de la maladie cancéreuse en République démocratique du Congo”, a par ailleurs souligné que la fourniture en énergie électrique est un défi extrêmement important pour capitaliser toutes les fonctionnalités des équipements de ce centre. “ Un autre impératif et non de moindre est la capacité d’avoir l’énergie électrique fiable et régulière. L’alimentation décriée par tous de la SNEL ne peut pas permettre aux machines d’avoir l’autonomie fonctionnelle efficace et durable”, a expliqué le Dr Sulu.

Selon Globocan, alors que la RDC compte près de 38.000 nouveaux cas de cancers, les équipements du centre de radiothérapie ne peuvent prendre en charge au maximum que 1 200 malades par an. Il va manquer encore près de 30 machines pour couvrir les besoins du Congo. En dehors de la question des équipements, il y a aussi celle de l’absence des cadres qualifiés. Le Dr Sulu Maseb A Mwang,  qui  a lancé un appel aux institutions universitaires afin de penser à la résolution de ce défi, a indiqué que le  personnel du département d’oncologie de son centre est international. On y trouve un burkinabé,  un  malien, un congolais de Brazzaville des Belges, des Français, et tout naturellement des professeurs congolais.

D’après la presse présidentielle, les équipements du centre de radiothérapie de haute facture à la pointe de l’électronique mondiale, sont subdivisés en 3 compartiments : un stimulateur de Radiothérapie produit par le consortium américain General Electric et capable de servir aussi au diagnostic, un accélérateur linéaire des particules du nom de  » HALCYON » qui est l’équipement de base. Il est produit par la firme américaine  » VARIAN ». Celui-ci est la dernière trouvaille parmi les équipements les plus avancés dans le domaine de la Radiothérapie. Sa capacité est la prise en charge de 80 à 120 malades par jour et enfin plusieurs équipements de physique médicale, de contention du patient, de protection, des lasers de positionnement  contenus dans un bunker de sécurité.

Le Centre de Radiothérapie du Centre hospitalier Nganda  est le deuxième en Afrique après celui du Cap-Town en Afrique du Sud.

Un avenir meilleur pour la prise en charge médicale, selon  Gentiny Ngobila

Le Gouverneur de la ville province de Kinshasa,  Gentiny Ngobila,  pense que l’inauguration de ce  nouveau centre de radiothérapie marque un nouveau départ pour offrir un avenir meilleur à la population kinoise dans sa prise en charge médicale. « La cérémonie de ce jour augure d’une part un avenir radieux pour les institutions médicales de la ville qui va se doter, des infrastructures en même de potentialiser ce plateau technique afin de résoudre le problème de santé auquel les kinois font face. Et d’autre part, pour relever le défi dans le secteur de haute sensibilité de la santé, source d’épanouissement économique de chacun de nous. », a-t-il déclaré.

Pour le  Chef de l’exécutif provincial,  son gouvernement soutient la politique du chef de l’État dans le secteur de santé, avant de souligner  que l’amélioration d’état de santé des kinoises et kinois constituent une de priorité non négligeable. C’est ainsi, sous le leadership du chef de l’État, Félix Tshisekedi, nous ne cessons guère de mettre le pied à trier pour une meilleure prise en charge basée sur la couverture sanitaire universelle avec tarification forfaitaire. », a-t-il ajouté.

Gentiny Ngobila a profité par la même occasion pour inviter les personnels soignants à s’approprier le programme « Kinshasa Bopeto » en respectant les normes d’hygiène pour assainir ce nouveau centre de radiothérapie.

Ce centre de radiothérapie sera utilisé comme didactique dans l’engagement du président Félix Tshisekedi pour sa politique de couverture maladie universelle. ACP

Autres titres

” Les juges doivent accordés la liberté provisoire à vital kamerhe car elle est garantie par la constitution”, exige L’UNC Butembo

deo

Les élèves finalistes de Butembo revendiquent le maintien de la date du 10 Août pour la reprise des activités scolaires

deo

Meurtre de 14 personnes à Sange: Le militaire tueur est déjà aux arrêts (Gouverneur)

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus