congosynthese
  • Home
  • Social
  • Fausse rumeur de la mort de Gecoco Mulumba :émeute manquée hier à Kingabwa !
Social

Fausse rumeur de la mort de Gecoco Mulumba :émeute manquée hier à Kingabwa !

Des dizaines de jeunes de Kingabwa, dans la commune de Limete, sont sortis subitement, hier mardi 05 juin 2018 vers 10 heures, des maisons, marchés, terrasses, boutiques, garages, ateliers, chantiers, champs et autres lieux de débrouille pour envahir rues et avenues, munis de pneus, pierres et armes blanches. C’était pour protester contre le décès, qui s’est révélé finalement faux, de Gecoco Mulumba, ancien député du PPRD, actuellement dans l’UDPS, après un bref passage au MLC, à partir de sa cellule de la prison centrale de Makala, où il se trouve en détention depuis plusieurs mois, pour outrage au Chef de l’Etat.

Estimant injuste la décision judiciaire de son maintien en prison, alors que son état de santé déjà fort préoccupant, tel qu’attesté par ses bulletins médicaux à la Clinique Ngaliema, exige qu’il soit transféré d’urgence à l’étranger, les manifestants s’en sont pris aux sous-commissariats de police, à plusieurs bâtiments publics qu’ils se sont mis à caillasser sans retenue, menaçant d’y mettre le feu.

Certains manifestants ont réussi à déborder les forces de police et dresser des barricades sur l’avenue Poids Lourds, notamment au niveau des voies d’entrée et de sortie communément appelées « Iveco » et Uzam. Des pluies des pierres sont tombées sur des véhicules qui ont eu le malheur de traverser ces points chauds entre 11 heures et midi. Manifestement, leur objectif était de bloquer la circulation sur l’avenue des Poids Lourds ainsi que les mouvements d’entrée et de sortie à Kingabwa, fiel électoral de Gecoco Mulumba.

La police a dû recourir aux gaz lacrymogènes et aux tirs de sommation dans les secteurs d’Iveco, Wenze ya mbila, Yaoundé, Kulumba, « Point chaud », Uzam et autres pour contenir la foule en grande colère. Le calme n’a pu revenir que vers midi, lorsqu’un démenti formel est venu du Commissariat urbain de la police, confirmé par des sources familiales et autres. Mais la tension est restée vive jusqu’à la tombée de la nuit. Des policiers ont dû être positionnés au niveau de tous les points sensibles, pour faire face à tout débordement de la population.

Nombre d’observateurs pensent que si la mort de Gecoco Mulumba avait été confirmée, une émeute populaire en bonne et due forme allait partir de Kingabwa vers d’autres quartiers et communes de la capitale, où ce détenu très populaire compte des milliers de sympathisants. Dieu seul sait si les forces de l’ordre allaient maîtriser les foules en colère et visiblement prêtes à tout casser.

Kimp/le phare


Autres titres

RDC: trois ans de prison requis pour cinq militants de Filimbi

Deo

KINSHASA : 48 MALFRATS DANS LE FILET DE LA PNC

Deo

GABRIEL KYUNGU CONFIRME LE MEETING DE CE SAMEDI À L’SHI

Deo

Laisser un commentaire

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus

Login

Do not have an account ? Register here
X

Register