congosynthese

Expulsions de l’Angola : Kinshasa menace de saisir les instances internationales si Luanda n’ouvre pas les enquêtes

Dans une conférence de presse tenue ce mercredi 17 Octobre 2018, le vice-premier ministre et ministre des affaires étrangères et intégration régionale, Léonard She Okitundu a condamné les expulsions des congolais vivant en Angola, « en violation de toutes les procédures en la matière ».

« Toute conduite à la frontière exige au préalable l’information au pays d’origine « , a déclaré She Okitundu.

Le chef de la diplomatie congolaise a annoncé également avoir transmis une demande d’information au gouvernement Angolais, pour demander les explications.

« J’ai convoqué l’ambassadeur de l’Angola en RDC,
Il est absent du pays, j’ai transmis la note d’indignation dans laquelle, le gouvernement proteste contre ces expulsions « , a expliqué She Okitundu.

She Okitundu a affirmé que le gouvernement congolais n’expulsera pas les sujets Angolais vivant en RDC.

« La réciprocité ne s’applique qu’en cas d’expulsions des diplomates. Il ne s’agit pas des diplomates congolais qui ont été expulsés mais des paisibles citoyens congolais. La réciprocité ne s’applique pas en cas de violation des droits humains.
La RDC ne veut pas tomber dans la même faute que l’ Angola. Nous ne pouvons pas ramasser les citoyens Angolais qui vivent paisiblement au Congo pour les expulser et tomber dans la même faute », a insisté She Okitundu.

Kinshasa invite le gouvernement Angolais à se ressaisir en ouvrant les enquêtes pour faire la lumière sur cette question, conformément à ses engagements au niveau international.
A défaut de cela, la RDC se verra dans l’obligation de saisir les instances internationales compétentes, a prévenu Léonard She Okitundu.

Lors de la 18 ème session extraordinaire du conseil des ministres, le gouvernement Congolais a révélé que 27.901 congolais ont été brutalement expulsés de l’Angola.

Kalonga Tamba Tamba

source:africa243.com

(Visited 1 times, 1 visits today)

Autres titres

RDC: l’UE maintient ses sanctions contre des personnalités congolaises

Deo

LE DEAL FATSHI-KAMERHE PORTEUR DE GERMES DE CONFLIT

Deo

LE DUEL INTERNE FATSHI -FAYULU S’AVÈRE SERRÉ

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus