fbpx
congosynthese.com

Expo Dubaï 2020 : le Congo fait battre le cœur de l’Afrique, selon le Président Félix Tshiseked

Le  Congo fait battre le cœur de l’Afriquea déclaré mardi, le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo dans son discours d’ouverture de la Journée RDC à l’Expo Dubaï 2020, tenu  sous le grand chapiteau doré de la place Al Wassal au centre du village de l’ExpoDubai 2020 dans  la capitale des  Emirats Arabes unis.

Le Chef de l’Etat  a, à cette occasion,  présenté, les opportunités d’investissement en République démocratique du Congo.

«La RDC est honorée d’avoir participé à l’Expo Dubaï 2020 et y avoir présenté ses immenses potentialités aussi bien humaine, culturelle, naturelle, économique aux visiteurs venus de quatre coins du monde pour découvrir nos patrimoines matériels et immatériels…» , a-t-il dit.

Le Président Félix Antoine Tshisekedi a rappelé, sur le plan culturel, la consécration de la Rumba congolaise comme patrimoine mondial immatériel de l’humanité par l’UNESCO.

Sur le plan du défit environnemental, a-t-il dit, la RDC demeure un pays solution dans la lutte contre le changement climatique, aves ses forêts tropicales du bassin du Congo, ses tourbières qui contiennent plus de 30 gigatonnes de carbones, ses réserves d’eau douce à peu près 10% de réserve mondiale et son site magnifique d’Inga qui est le site le plus important dans le domaine de l’énergie durable.

«La RDC regorge également de ressources naturelles nécessaires à l’expansion de l’industrie verte mondiale. En effet, grâce à son coltan, lithium et autres matières premières qui constituent plus de 60% de réserve mondiale, la RDC est au cœur de la production de batteries électriques», a souligné le Président de la République.

De l’amélioration du climat des affaires en RDC

Parlant de l’amélioration du climat des affaires en RDC, le Président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a fait mention des avancées depuis son accession à la magistrature suprême afin de rassurer les investisseurs quant à la sécurité de leurs capitaux.

«Depuis mon accession à la magistrature suprême, j’ai instruit le gouvernement de prendre en charge avec efficacité la problématique du climat des affaires, dans une nouvelle approche de suivi et évaluation jamais expérimentée dans le système de gouvernance… de mettre en œuvre un cadre juridique adapté pour faciliter les opérations commerciales et de protéger les propriétaires», a révélé le Président de la République.

Cette dynamique nationale d’assainissement d’environnement des affaires constitue, selon le Chef de l’Etat, le cheval de bataille du gouvernement de la République démocratique du Congo.

Il a encore rappelé la participation de la RDC à la 6ème édition de Global Business Forum Africa, organisée par la chambre de commerce et d’industrie de Dubaï en partenariat avec Expo Dubaï 2020, qui a permis de mettre en place un cadre de débat stimulé et d’opportunités commerciales prometteuses qui se présentent sur le continent africain.

Pour le Président de la République démocratique du Congo, cette réunion a donné une forte impulsion de la relation bilatérale en établissant une base solide sur laquelle elle va  s’appuyer dans les jours avenirs.

A l’issue de la 6ème édition de Global Business Forum Africa, la RDC a pu conclure quelques protocoles importants notamment l’accord bilatéral d’assistance et administratif en matière  douanière, la convention d’élimination de la double imposition  et de prévention à la fraude et l’évasion fiscale de l’impôt sur le revenu, l’accord relatif à la promotion et protection du code des investissements et la mise en place de la commission mixte pour la coopération entre le ministère des Affaires étrangères  et de la coopération internationale de la RDC et celui des Emirats Arabe Unis.

«Expo Dubaï 2020 a permis non seulement de partager les informations sur les opportunités mais aussi de contribuer à la mobilisation d’un engagement de tous les pays participant en faveur d’une action concertée pour la construction d’un monde meilleur. Les efforts en faveur du développement doivent se poursuivre étant donné leur corrélation avec la paix, la sécurité et la stabilité».

Le Président  Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a exprimé, au nom du peuple Congolais  et en son nom propre, ses sincères remerciements et sa profonde gratitude au gouvernement des Emirats Arabes unis pour l’hospitalité, la considération, ainsi que l’attention qu’a bénéficié la RDC au cours de cette exposition universelle.

Accompagné de son épouse, le Président Félix Tshisekedi est arrivé lundi à Dubaï. Le président Félix Tshisekedi et le Sheikh Nahayan Bin Mubarak Al Nahayan, ministre et président de la commission de l’Expo2020, ont chacun pris la parole, à la cérémonie du lancement officiel de la Journée de la RDC  

Modero Nsimba révèle  les potentiels touristiques de la RDC 

Le ministre du Tourisme, Modero Nsimba, a révélé lundi, les potentiels touristiques que regorge  la République démocratique du Congo  au public venu nombreux visiter le stand RDC.

La RDC, a-t-il dit dans son allocution, a une variété d’écosystèmes couvrant près de 145 millions d’hectares et 9 parcs nationaux, à savoir Garamba, Salonga, Kahuzi-Biega, Upemba, Virunga (le plus ancien parc naturel d’Afrique), Lomami, Maïko, Kundelungu et le parc marin des mangroves.

S’agissant de la faune, le ministre du Tourisme a mis en vedette les espèces rares qui font la fierté et la beauté du tourisme en RDC, à savoir l’okapi, le gorille de montagnes, le chimpanzé et le bonobo.

Avec pour thème «Connecter les esprits, construire le futur» et ses trois sous-thèmes : opportunité, mobilité et durabilité, l’Exposition universelle de Dubaï entend être un incubateur mondial puissant.

Elle est une thématique qui vient rencontrer les attentes de la République démocratique du Congo, à travers le ministère du Tourisme qui veut ouvrir le pays au monde pour en faire un véritable levier de la diversification de son économie, rappelle-t-on.

La RDC disposée à accueillir des investisseurs ayant des capacités avérées dans le secteur minier 

La RDC est disposée à accueillir des investisseurs disposant des capacités techniques et financières avérées dans le secteur minier, en vue de conclure des partenariats mutuellement profitables, a indiqué  la ministre des Mines, Antoinette N’samba Kalambayi, lundi, à la journée de la RDC à l’Expo Dubaï 2020.

Ces investissements concernent, notamment la recherche systématique des blocs à indices minéraux pour appuyer le Service géologique national du Congo (SGN-c), la certification des réserves au profit des entreprises minières publiques disposant des gisements, l’exploitation et l’implantation d’industries métallurgiques pour le traitement et la transformation des minerais en produits affinés ou raffinés (cassitérite, coltan),  ainsi que l’implantation des raffineries d’or et de taillerie du diamant.

«Il y a de la place pour tout le mondeLe gouvernement a décidé d’accorder des avantages aux investisseurs qui choisissent la RDC pour les affaires», a-t-elle a encouragé, avant d’inviter les investisseurs à visiter le pavillon  réservé à la RDC où sont exposées les richesses du sous-sol congolais.

Certains investisseurs ont manifesté l’intérêt d’investir dans les mines congolais. Ils ont saisi l’opportunité pour échanger avec la ministre des Mines et promis de visiter, dans les prochains jours, la RDC.

Autres titres

Denis Mukwege invite la population Congolaise à dénoncer les messages d’incitation à la haine

Redaction

3ème  Conclave sur la situation de paix en RDC : les Chefs d’Etat de l’EAC ordonnent l’application immédiate d’un cessez-le-feu

Redaction

Kasaï-Central : Des acteurs impliqués dans la lutte contre les VBG en atelier de validation du plan d’action provincial de lutte contre les violences basées sur le genre

Patrice Kayembe

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus