fbpx
congosynthese.com

EXETAT, édition 2020-2021 : le ministre de l’EPST exhorte les finalistes à passer honnêtement leurs épreuves

EPST

Le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST), Tony Mwaba, a exhorté les finalistes de mettre en contribution toutes les connaissances acquises au cours de leur formation afin de réaliser de bons résultats sans recourir aux pratiques de tricherie, lors du lancement desdites épreuves dans la ville de Kenge, chef-lieu de la province du Kwango. « J’ai engagé mon ministère dans le combat contre les antivaleurs, sous toutes leurs formes. Je veux pour mon pays, des hommes et des femmes déterminés à triompher par leurs propres efforts », a dit le ministre.

Le ministre de l’EPST a, en outre, découragé toute fraude ou tricherie tout au long de ces épreuves, avant de souhaiter bonne chance à tous les finalistes du pays.

Parlant du choix de la ville de Kenge pour le lancement de ladite session, le ministre Tony Mwaba a indiqué qu’il a pour objectif de s’imprégner des réalités sociales du Congo profond. « En choisissant de lancer la session ordinaire de l’examen d’État, édition 2020-2021, à Kenge, j’ai tenu à souligner la volonté du gouvernement de la République de partager les réalités sociales du Congo profond », a-t-il dit, ajoutant : « L’événement qui nous réunit ce jour et en ce lieu, revêt un caractère particulier. C’est la première fois que la manifestation solennelle de lancement des épreuves de la session ordinaire de l’examen d’Etat se déroule dans la province du Kwango. C’est l’occasion de matérialiser notre volonté commune de cimenter l’unité nationale par l’organisation de ces épreuves nationales ».

Débutées lundi, ces épreuves vont se clôturer le jeudi 2 septembre prochain. Elles sont classifiées de la manière suivante : Culture générale au premier jour, Cours d’options, le deuxième jour, les sciences exactes le troisième jour, et les langues, le jour de la clôture.

Les épreuves de la session ordinaire de l’Examen d’Etat édition 2020-2021, se déroulent sur toute l’étendue du territoire national, ainsi que dans des pays limitrophes tels que l’Angola, le Burundi, l’Ouganda, la Tanzanie et le Rwanda.

Autres titres

MOISE KATUMBI: LA LOI TSHIANI ETAIT UNE DISTRACTION, LE CHEF DE L’ETAT A TRANCHÉ

deo

RDC/Sama Lukonde annonce la création d’une banque nationale de développement pour financer l’agriculture.

deo

Lamuka annonce qu’il maintient sa marche pacifique du 29 septembre courant qui partira du Quartier 3 à Masina jusqu’au Palais du Peuple

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus