congosynthese

EVE BAZAÏBA ANNONCE LE RETOUR DE JEAN-PIERRE BEMBA DANS TROIS SEMAINES


A cette occasion, Martin Fayulu a comparé la vérité des urnes à “l’assistance vidéo” à l’arbitrage utilisée au football.Les principaux leaders de l’opposition issue de la plateforme politique LAMUKA annoncent leur retour au pays. Après Moïse Katumbi, attendu dans un peu moins d’une semaine, c’est au tour de Jean-Pierre Bemba d’annoncer son come back dans trois semaines, comme l’a attesté hier Eve Bazaïba, la Secrétaire générale du Mouvement de Libération du Congo (MLC).

Elle a livré cette information, relayée par les medias en ligne, hier lundi 13 mai lors du meeting dit “de vérité” de Martin Fayulu à Kisangani, chef-lieu de la province de la Tshopo. La secrétaire générale du MLC a été explicite à ce propos : “…Lui-même aussi viendra frôler le sol de Kisangani. Il arrive dans trois semaines et il fera une tournée dans les 26 provinces du Congo. Il vient pour le combat de la vérité des urnes”. Des son côté, Martin Fayulu a réaffirmé sa volonté de poursuivre le combat de la vérité des urnes. Et de préciser à cet effet que «la vérité des urnes est comparable à l’assistance vidéo utilisée dans le football pour corriger une erreur arbitrale».”

La vérité des urnes, c’est la souveraineté du peuple congolais. La vérité des urnes est comme la vidéo. L’assistance vidéo est une belle expression, parce que si l’arbitre n’avait pas vu, on doit interrompre le match pour regarder la vidéo “, a-t-il déclaré.Martin Fayulu a alors appelé la population au respect des règles d’hygiène, en vue de prévenir et combattre la maladie à virus Ebola qui sévit dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri. Il a ainsi annoncé des manifestations pacifiques imminentes afin de contraindre Félix Tshisekedi à “divorcer” d’avec Joseph Kabila qu’il accuse d’avoir encore la mainmise sur le pouvoir.”Préparons-nous parce dans peu de jours, nous allons commencer les marches. Bientôt, nous allons donner le mot d’ordre pour demander à Kabila et Tshisekedi de divorcer. C’est un mariage indésireux.

Les Congolais ont besoin du mariage avec le commandant du peuple. Nous disons à notre frère Tshisekedi d’abandonner ce deal. Les gens l’ont induit en erreur. Préparons-nous. Personne ne va faire marche arrière. Nous n’allons pas laisser que des gens blaguent avec notre pays. Vous tous derrière moi, faites que Kabila parte définitivement”, a-t-il lancé.Pour sa part, Eve Bazaïba a appelé la foule à se lever pour rejeter Félix Tshisekedi. “Si tu voles le bien d’autrui, tu ne peux diriger avec la bénédiction du peuple. Si tu as la malchance, donc tu as la malédiction, et par conséquent, tu ne peux pas nous diriger. Alors, levons-nous pour lui montrer que nous ne voulons pas de lui “, a déclaré la Secrétaire du MLC, appelant à n’avoir pas peur.Pour sa part, l’ancien Premier ministre Adolphe Muzito, l’un des six leaders de la plateforme politique LAMUKA, a déclaré que si la population veut que le taux du dollar américain baisse, elle doit rendre le pouvoir à Martin Fayulu.Le président du parti politique Engagement pour la Citoyenneté et Développement (ECIDE), Martin Fayulu, va rester avec toute sa délégation, pendant quatre jours à Kisangani.

Emma MUNTU

Loading...

Autres titres

Nord-Kivu: Un élu de Beni dénonce la continuité des massacres pendant le nouveau régime

Kabumba Katumwa

Urgent: Boris Johnson gagne la course pour devenir le leader des conservateur et le premier ministre britannique

Deo

Gouvernement Ilukamba : “65 membres maintenus et répartition des portefeuilles effectuée à 95%”, selon Baudouin Mayo

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus