fbpx
congosynthese.com

Etat de siège : Deux élus du Haut Katanga au chevet des FARDC à Beni

Il s’agit des députés Lumba Ngoy Yannick et et son collègue Otshudi OLamba René qui se sont rendus à Beni ce vendredi 21 mai 2021.
Tous députés nationaux élus du haut Katanga, ces deux patriotes se sont mobilisés pour apporter leur soutien matériel et financier aux forces armées de la République démocratique du Congo ( FARDC) engagées dans la traque des ADF dans cette partie du pays.

Peu avant, ces deux députés nationaux ont rencontré le gouverneur militaire du Nord-Kivu , le Lieutenant
Général Ndima constant Gouverneur militaire à son cabinet de travail ce jeudi 20 mai pour lui faire part de leur mission. Animés du patriotisme avéré, ces députés ont présenté au gouverneur leur assistance qu’ils ont remi personnellement aux militaires au fronts à Beni et commandant des opérations militaires dans la province.

De retour à Beni ce vendredi, ces deux élus nationaux ont dit à la presse que leur assistance était composée essentiellement d’un lot important des médicaments et des vivres, fruit d’une initiative propre de ces deux élus nationaux du Haut-Katanga.

« Nous sommes partis apporter notre soutien aux militaires qui sont sur place. Vous savez vous-même que notre pays a beaucoup de problèmes et alors on ne devrait pas rester inaccessible à l’appel du chef de l’État qui a demandé au secours à tous les hommes politiques ,hommes de bonnes volontés, commerçants… de soutenir nos militaires  » a déclaré le député national, l’honorable Lumbu Ngoy Yanick.

Ces élus du peuple, appellent par ailleurs la population congolaise de soutenir les militaires et à se mobiliser vraisemblablement derrière les FARDC pour éradiquer l’insécurité au Nord-Kivu.

« Le message est de soutenir nos militaires. Nos militaires sont forts, sont disciplinés ils sont capables de ramener la paix dans le pays . Nous devons les soutenir, ils ont besoin de notre soutien et notre accompagnement  » appelle t-il .

Ces députés congolais se disent optimistes quant au retour de la paix et la sécurité dans l’est du pays ,surtout avec l’État de siège décrété par Tshisekedi.

« Je pense qu’après tout ce temps, je sais qu’il y aura un changement et croyez moi de ce que j’ai vu de mes propres yeux je sais qu’il y aura un changement  » conclut-il.

Pour rappel, depuis le 6 mai dernier, le président de la République démocratique du Congo, Félix Antoine Tshisekedi a décrété l’État de siège dans les provinces du Nord-Kivu et ituri suite aux violences qui se vissent dans cette partie du pays .

Depuis le 10 mai dernier les deux provinces sont sous une administration militaire et policière. Les opérations militaires de grande envergure ont été lancées pour tenter de ramener la paix et la sécurité. A l’heure actuelle, le bilan est positif a en croire l’armée dans ces deux provinces.

Justin Kabumba, depuis Goma.

Autres titres

Ass-Nat : La plénière a rejetté le projet de loi d’habilitation du gouvernement

deo

RDC : Le Premier Ministre a conféré avec les Ambassadeurs du Royaume-Uni et de la République de Corée

deo

Urgent: La cour d’appel condamne Vital Kamerhe à 13 ans de travaux forcés, Jammal à six ans

Patrice Kayembe

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus