congosynthese

Martin Fayulu veut dialoguer avec Felix Tshisekedi.


Un document  circule dans les réseaux sociaux dans lequel  Martin Fayulu propose une solution de sortie de crise. Le document date du 10 Mai 2019. Martin Fayulu le seul signataire de la lettre propose ceci:

1. Créer, à l’issue des discussions à organiser entre les parties prenantes, une institution dénommée HAUT CONSEIL NATIONAL DES REFORMES INSTITUTIONNELLES (HCNRI). Cette institution se chargera des réformes à opérer, notamment dans les domaines suivants:
a. Cornmission électorale; b. Cour constitutionnelle (pouvoir judiciaire); c. Défense et sécurité ; d. Gouvernance (lutte contre la corruption); e. Droits hurnains.
2. Organiser des nouvelles élections générales (présidentielle, législatives nationales et provinciales, les sénatoriales, les présidents des assemblées provinciales, les gouverneurs et vice-gouverneurs des provinces). Ces nouvelles élections seront ouvertes à tout le monde.
3. Pendant cette période des réformes allant de 12 à 18 mois, Mr Félix Tshisekedi dirigera le pays et Mr Martin Fayulu dirigera le HCNRI.

tourne la page de la vérité des urnes. 

Publiquement, le candidat de Lamuka à la présidentielle de décembre 2018 continu à réclamer la vérité des urnes. Olivier Kamitatu le porte parole de Moise Katumbi a réagit à la proposition de Martin Fayulu.

“En évoluant en franc tireur Martin Fayulu tourne la page de la vérité des urnes. Son offre de dialogue avec Felix Tshisekedi consacre l’essoufflement d’un radicalisme stérile. Et, le procès en diabolisation intenté stupidement contre Moise Katumbi s’en trouve encore plus inqualifiable.”

Le camp Martin Fayulu n’a pas tardé à réagir à la sortie médiatique d’Olivier Kamitatu sur la proposition de la création d’une institution dénommée Haut Conseil National des Reformes Institutionnelles (HCNRI).

Selon les sources de l’Ecidé, le parti de l’ancien candidat à la présidentielle de décembre 2018, cette proposition de sortie de crise « est connue des leaders de Lamuka et circule dans les canaux diplomatiques depuis des mois. Elle a également été articulée publiquement en avril 2019 au Center for Strategic and International Studies basé à Washington DC et au Royal Institute of International Affairs à Londres (Chatham House).

 

Loading...

Autres titres

Le Chef de l’Etat réitère sa position : « Personne ne peut entraver par diverses manœuvres la concrétisation de l’aspiration du peuple congolais au changement »

Deo

Goma: Retour au calme aux quartiers Virunga et Mugunga après une journée d’agitations

Kabumba Katumwa

Vital Kamerhe: « Jeanine Mabunda, la présidente de l’Assemblée nationale, a franchi la ligne rouge.

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus