fbpx
congosynthese.com

Éruption du volcan Nyiragongo : Les États-Unis débloquent Une aide supplémentaire de 400.000$ pour les communautés touchées par la crise d’eau potable

Les États-Unis d’Amérique, à travers son agence pour le développement international (USAID), a débloqué 400 mille dollars américains en réponse à l’éruption du volcan de Nyiragongo survenue le 22 mai dernier.

Cette aide dite « d’urgence » sevira à fournir de l’eau potable aux personnes touchées par la crise d’accès à l’eau potable et pour empêcher la propagation du choléra dans les régions touchées.

D’apres l’ambassade des États-Unis d’Amérique en RDC, cette somme entre dans le cadre de l’accroîssement de la première phase d’aide d’urgence accordée aux personnes de Goma après l’éruption de Nyiragongo qui a causée beaucoup de dégâts.

 » En réponse à l’éruption de Nyiragongo en République démocratique du Congo (RDC), le gouviernerment des États-Unis a débloqué, par l’entremse de l’Agence américaine pour le développement International (USAID), $400 000 supplémentaires pour accroître la première phase d’aide d’urgence. La contribution de l’USAID, s’élevant au total à $ 500 000 et effectuée grâce à l’appui généreux du peuple américain, a été octroyée à l’UNICEF, pour fournir aux personnes touchées par la crise un accès à l’eau potable et pour s’attacher à empêcher le choléra de se propager dans les régions touchées« , indique l’ambassade des USA en RDC.

Ils promettent de se tenir au près des Congolais pour d’autres assistances humanitaires à chaque fois où le besoin se fera sentir.

 » Grâce à cet appui supplémentaire aux efforts humanitaires, les États-Unis continuent de se tenir aux côtés du peuple et du gouvernement de la RDC au moment où ils en ont le plus besoin alors que nous évaluons d’autres opportunités de contribuer aux efforts d’aide humanitaire et au relèvement des communautés touchées ».

Rappelons que l’éruption du Nyiragongo survenue le 22 mai a causé plusieurs dégâts matériels et humains.

D’après le dernier rapport, au moins 32 personnes ont trouvé la mort et plus de 3600 maisons détruites.

En outre, la coulée de la lave a sérieusement endommagé une canalisation d’eau du site de Bushara affectant de ce fait plus de 500 000 habitants de Goma qui se retrouvent dans la crise totale d’eau potable.

Jul A

Autres titres

Ass-Nat : La plénière a rejetté le projet de loi d’habilitation du gouvernement

deo

RDC : Le Premier Ministre a conféré avec les Ambassadeurs du Royaume-Uni et de la République de Corée

deo

Urgent: La cour d’appel condamne Vital Kamerhe à 13 ans de travaux forcés, Jammal à six ans

Patrice Kayembe

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus