congosynthese

« Enterrer le général Delphin Kahimbi à Kinshasa, c’est agir contrairement à sa volonté » (Famille)

La famille biologique du regretté général major Delphin Kahimbi s’est insurgée contre le projet de l’Etat-major général des FARDC d’enterrer provisoirement l’illustre disparu à Kinshasa, pour  exhumer le corps ultérieurement en vue de l’enterrement définitif dans son village natal à Kiniezire, en territoire de Kalehe au Sud-Kivu.

Le petit frère du défunt, Augustin Kahimbi, a  au cours d’un point de presse mercredi 13 avril à Kinshasa, indiqué qu’agir contrairement à la volonté du défunt serait une entorse à leur tradition des « Bahavu ».

Selon lui, comme convenu auparavant avec l’Etat-major général, la famille exige qu’on lui remette le corps, conformément à la réquisition donnée au médecin directeur de l’hôpital du cinquantenaire.

Le général major Delphin Kahimbi a été retrouvé mort, le 28 février dernier  à son domicile à Kinshasa. Les circonstances de sa mort ne sont pas encore élucidées.

Advertisements

Autres titres

Ituri : la Procureure de la CPI très préoccupée par les violences à Djugu et Mahagi

Deo

LES DÉPUTÉS UDPS DISENT NON À LA POLITIQUE DE LA CHAISE VIDE

Deo

LE DYSFONCTIONNEMENT DE LA COMMISSION DE SUPERVISION ET DE SUIVI MIS À NU

Deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus