congosynthese
  • Home
  • Actualité
  • ENSEMBLE : KATUMBI PARLE AUX KINOIS VIA SES LIEUTENANTS CE SAMEDI 9 JUIN
Actualité

ENSEMBLE : KATUMBI PARLE AUX KINOIS VIA SES LIEUTENANTS CE SAMEDI 9 JUIN

La méga plate-forme “Ensemble pour le changement”, qui soutient la candidature de Moise Katumbi à la présidentielle du 23 décembre 2018, sera en meeting ce samedi 9 juin à la place Sainte Thérèse, dans la commune de Ndjili. Initialement prévu le 2 juin, ce rassemblement a été repoussé d’une semaine à la demande du gouverneur André Kimbuta après discussions avec les responsables d’Ensemble. Le report a été dicté par l’organisation, le même 2 juin dans la capitale, des obsèques du Pasteur Joseph Olangi.

Ce big event va finalement avoir lieu. Dans une correspondance datée du 6 juin, adressée à Delly Sesanga, Secrétaire général de la plateforme électorale de Katumbi, le gouverneur de Kinshasa, André Kumbuta, dit avoir pris acte de la tenue du meeting d’Ensemble prévu le 9 juin, de 10 heures à 15 heures, à la place Sainte Thérèse. L’autorité urbaine enjoint pour cela le Commissaire provincial de la Police Nationale Congolaise ainsi que le bourgmestre de N’djili de “prendre les dispositions nécessaires pour assurer le maintien de l’ordre public” à l’occasion de cette manifestation prévue à la Place Sainte-Thérèse de N’djili. 
Le chef de l’exécutif provincial invite également les organisateurs à veiller, au cours du déroulement de cette activité, au strict respect des dispositions de la loi régissant les manifestations et réunions publiques en République démocratique du Congo.
Après le quitus de l’autorité urbaine, la balle est dans le camp des Katumbistes. A eux de faire la démonstration de force que leurs partisans sont en droit d’attendre. On sait qu’aux journées portes ouvertes, organisées début mai, a succédé une mobilisation tous azimuts pour la réussite du meeting du 9 juin lequel reste par ailleurs un grand défi pour Katumbi et ses compagnons. 
Le Secrétaire général adjoint chargé de la communication et porte- parole de Ensemble, Jean-Bertrand Ewanga, a officiellement distribué le dimanche 3 juin, au siège de l’ECCO d’Adam Bombole, les dépliants en rapport avec cette manifestation, aux responsables des partis politiques et associations pro Katumbi, pour mobiliser les Kinois et Kinoises aux quatre coins de la capitale, en vue de leur participation massive à ce meeting.
Bien avant cette date, tous les leaders de “Ensemble”, à savoir Pierre Lumbi, Delly Sesanga, Moise Moni Della, Jean-Bertrand Ewanga, Christian Mwando, Vano Kiboko, Chérubin Okende, Jacky Ndala, Nico Mayenge, (Secrétaire général du Parti de Franck Diongo), etc. se sont déployés sur terrain pour sensibilisé la population au succès de ce rassemblement populaire.
Tous ont à cœur de gagner un important pari, celui de faire le plein de la place Sainte Thérèse, à l’Ouest de Kinshasa, devenue le thermomètre de popularité des partis et regroupements politiques. Même si Jean-Bertrand Ewanga insiste pour dire que leur meeting n’a pas de visée concurrentielle avec celui de l’UDPS, tenue le 24 avril 2018 au même endroit, car ce grand parti reste leur allié pour gagner la bataille de l’alternance au somment de l’Etat, pas sûr que la “base” l’entende de cette oreille. 
A ce sujet, le président du Front Citoyen pour la République a rappelé que leur candidat, Moise Katumbi, a rencontré à l’extérieur du pays le président de l’UDPS, Félix Tshisekedi pour échanger autour de la problématique du candidat commun de l’opposition, pour assurer la victoire des forces du changement le 23 décembre 2018.

OBJECTIF 100.000 PERSONNES
Moïse Moni Della, secrétaire général de “Ensemble” chargé des relations avec les partis politiques, a invité les formations politiques qui soutiennent le chairman du TP Mazembe à la présidentielle de 2018 à s’impliquer totalement pour la réussite du meeting du 9 juin. Le président de CONADE a demandé à tous les partis alliés d’amener leurs membres à la place Sainte Thérèse pour sceller le mariage entre Moïse Katumbi et les Kinois. C’est cela l’enjeu de la manif du 9 juin, “la rencontre Katumbi-peuple de Kinshasa” via ses lieutenants. On y présentera de manière officielle au peuple congolais, la plateforme “Ensemble” ou la machine électorale de Moïse Katumbi et ses alliés lors des élections de décembre 2018. Pour Delly Sessanga, il s’agira d’inculquer aux Congolais, “assoiffés d’une véritable démocratie”, l’idéologie même de ce regroupement politique. 
Forts de leur mobilisation, les Katumbistes attendent de s’exprimer “devant au moins 100.000 personnes” lors de ce meeting, selon Ewanga. Et leur expliquer le projet de ce regroupement qui porte la candidature, la vision et le programme de Moïse Katumbi. Pour Sesanga, il sera question de parler aux militants du message que cette plateforme porte et surtout l’espérance qu’elle a dans la candidature de Moïse Katumbi, et son programme pour transformer le Congo. “Nous appelons les Congolais à venir entendre le message que nous portons et surtout l’espérance que nous avons dans la candidature de Moïse Katumbi, et le programme de “Ensemble pour transformer le Congo. La RDC est un pays qui aujourd’hui, a besoin d’une vision, d’un leadership clair et organisé, et “Ensemble” fait cette offre politique”, soutient Delly Sesanga.
Trêve de commentaire, le 9 juin, c’est déjà demain.
Didier KEBONGO


Autres titres

RDC : présidentielle 2018, la « guerre de chiffres » déclenchée !

Deo

Kofi Annan, «le meilleur secrétaire général de l’histoire des Nations unies»

Deo

Kabila refuse tout “chantage” autour de la présidentielle

Deo

Laisser un commentaire

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus

Login

Do not have an account ? Register here
X

Register