congosynthese

En 2011, la Communauté internationale était opposée aux élections (Mulunda)

« On m’a offert 25 millions de dollars américains pour que je puisse abandonner les élections et partir », révèle Daniel Ngoy Mulunda, ancien président de la Commission électorale nationale indépendante  (CENI).

Sur TOP CONGO FM, il reconnaît que « la Communauté internationale était opposée aux élections de 2011 ».

Il dit même se souvenir que « les ambassadeurs pensaient (le) faire fléchir avec de l’argent ».

Mais, ils n’ont pas réussi parce que « nous avions dit non, il faut organiser les élections, parce que s’il y a un vide, le pays va tomber dans le chaos ».

Le pasteur Daniel Ngoy Mulunda révèle également que « partout (où il passait) dans les capitales occidentales, on me disait de reporter les élections ».

Ce n’est que « quand j’ai dit non, j’ai organisé les élections contre leur volonté qu’ils se sont mis à les critiquer ».

L’ancien président de la CENI déplore le fait que « malheureusement, même nos compatriotes n’ont pas compris cela. Ils ont décidé de me diaboliser et de discréditer les élections ».

Kabila a gagné honnêtement

Daniel Ngoy Mulunda reste convaincu qu’il a « organisé l’une de meilleures élections. Elles n’étaient pas chaotiques ».

Il se félicite d’avoir eu « un bureau de personnes sérieuses, comme les Ndjoli et les autres ».

Quant au vainqueur de la présidentielle, « je le dis avec la main sur la bible que Joseph Kabila a gagné honnêtement et d’une manière transparente ces élections ».

Autres titres

Ituri:l’armée annonce avoir tué le chef Ngunjolo de la milice CODECO à Djugu (Gen.Yav )

Kabumba Katumwa

Flambée des prix : la ville de Kinshasa au bord du précipice

Deo

Coronavirus : la RDC a besoin d’un budget de 135 millions de dollars

Deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus