congosynthese

Élections sénatoriales : Vive tension à Mbujimayi et Kinshasa, les résidences des députés provinciaux saccagées en ce moment.

Vive tension à Mbujimayi, les résidences des députés provinciaux saccagées en ce moment. Ils sont accusés de corruption.

Les militants de l’UDPS poursuivent leurs manifestations de colère ce samedi au siège de leur parti situé à la 10ème rue/Limete, à Kinshasa.

Ces combattants réclament des explications, quant à l’échec enregistré par l’UDPS à l’élection des sénateurs.

En effet, dans plusieurs provinces de la RDC a obtenu zéro siège à l’issue du scrutin organisé par la CENI dans les assemblées provinciales.

À Kinshasa, par exemple, malgré ses 12 députés, le parti du président de la République a été incapable de rafler même un siège. Une situation que les militants ne digèrent pas et dénoncent la corruption dans les chefs de leurs députés provinciaux.


Autres titres

RD Congo : Il faut enquêter sur deux anciens responsables des services de renseignement

Deo

Banditisme à Kinshasa : D. Amuli instruit S. Kasongo « d’intensifier les partrouilles et d’effectuer les bouclages ciblés »

Deo

CENI: L’élection des gouverneurs fixée au 10 avril 2019

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus