congosynthese

Elections : l’UNC décide de faire cavalier seul

« Nous espérions, au niveau de la présidentielle, sortir un candidat commun valable, malheureusement cela n’a pas marché comme notre base l’espérer », déplore sur TOP CONGO FM, le secrétaire général de l’UNC, parti politique dont le président, Vital Kamerhe, s’est retiré de l’accord de Genève désignant Martin Fayulu comme candidat commun de l’Opposition.

« Il ne nous reste qu’à affronter les élections tel qu’elles arrivent et en tant qu’UNC. Nos bases n’ont pas accepté l’accord de Genève. Nous devons tirer les conséquences et d’aller en tant que parti politique”, dit encore Jean-Baudoin Mayo.

Pour lui, « l’UNC a présenté ses candidatures à tous les niveaux. Il ne reste qu’aller en campagne. Il ne faut pas s’en cacher ».

Malgré cet ordre dispersé, Jean-Baudouin Mayo « ne partage pas le point de vue » selon lequel l’Opposition va perdre les élections.

« Normalement, c’est quelqu’un de l’Opposition qui doit l’emporter, si les congolais sont conscients de leur misère ».

Candidat commun, « miracle? »

Convaincu qu’avoir un candidat commun de l’Opposition « relevait d’un miracle », Jean-Baudoin Mayo avoue, « en toute sincérité, que c’était un souhait, mais on n’a pas pu. Je ne suis pas certain qu’on y arrivera dans le timing qui reste ».

Les jeunes de l’UDPS et de l’UNC avaient demandé lundi q

(Visited 2 times, 1 visits today)

Autres titres

Lubumbashi: Conference de presse de Felix Tshisekedi

Deo

Shadary à Uvira, Bitakwira prévient les militants LAMUKA et CACH : « Avant de venir au stade, dites au-revoir à votre père et votre mère car vous n’êtes pas sûrs de rentrer à la maison »

Deo

Les Etats-Unis demandent à certains ressortissants de quitter la RDC

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus