congosynthese

Élections du 23 décembre : Washington tient la RDC à l’œil

Intervenant le 13 novembre devant le Conseil de sécurité de l’ONU, l’ambassadrice des États-Unis aux Nations unies, Nikki Haley, a prévenu qu’il n’y a aucune raison de retarder l’échéance électorale dans le pays et qu’il n’y aura aucune excuse à l’échec.

C’est, à la limite, une mise en garde que l’ambassadrice des États-Unis aux Nations unies a adressé aux parties prenantes au processus électoral en République démocratique du Congo (RDC), le 13 novembre, alors qu’elle intervenait devant le Conseil de sécurité de l’ONU sur le processus politique dans ce pays. Nikki Haley a déclaré s’en tenir à la promesse faite par le gouvernement congolais d’organiser les élections d’ici au 23 décembre par l’entremise de la Commission électorale nationale indépendante, l’organe attitré en cette matière. Ceci dit, la diplomate américaine n’a fait que rappeler, dans son adresse, aux autorités congolaises leur engagement  de respecter cette échéance, surtout qu’elles ont pris l’option de se passer de l’aide de la communauté internationale.

Cela étant, « il n’y aura aucune excuse pour tout échec ou retard éventuel dans la tenue des élections en RDC, le 23 décembre 2018 », a martelé l’ambassadrice américaine. Pour elle donc, il n’y a aucune raison de retarder le processus qui avance plutôt bien et il appartient aux dirigeants politiques congolais de « faire la preuve de leur volonté de suivre le chemin démocratique qui leur a été tracé ».   Nikki Haley exhorte toutes les parties prenantes à s’impliquer dans ce processus en vue de son dénouement heureux. Chacun est appelé à jouer correctement sa partition tout en sachant ce qu’il a à faire. « Le président Kabila comprend son rôle. Le gouvernement de la RDC comprend ce qu’il faut faire. La Commission électorale nationale indépendante a conscience des préparatifs qui doivent être mis en œuvre au cours des six prochaines semaines. Il n’y a aucune excuse à l’échec », a-t-elle indiqué.

S’adressant au peuple congolais, elle a eu ces mots pleins de significations : « Alors que vous vous apprêtez à franchir ce pas décisif vers votre avenir, voici le message que je vous adresse : la vie, la liberté et la recherche du bonheur sont votre droit fondamental et celui de chaque être humain. Exercez-le. Exigez-le. Saisissez-le pour vous et vos petits-enfants à venir. Sachez que dans le monde entier, on se réjouit ».

Alors qu’elle est en passe d’achever son mandat à la tête de la diplomatie américaine, Nikki Haley espère voir la RDC organiser des élections libres, justes et crédibles le 23 décembre après que Joseph Kabila a renoncé à briguer un troisième mandat, fruit d’une pression internationale dont elle était le porte-étendard.

Alain Diasso
Adiac-Congo
(Visited 1 times, 1 visits today)

Autres titres

Lubumbashi: Conference de presse de Felix Tshisekedi

Deo

Shadary à Uvira, Bitakwira prévient les militants LAMUKA et CACH : « Avant de venir au stade, dites au-revoir à votre père et votre mère car vous n’êtes pas sûrs de rentrer à la maison »

Deo

Les Etats-Unis demandent à certains ressortissants de quitter la RDC

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus