fbpx
congosynthese.com
Image default

Élections 2023 : Le collectif 24 alerte sur le respect des principes de l’accès à l’information pour des élections démocratiques

Le collectif 24 a organisé mardi 21 juin 2023 à Kinshasa un café de presse l’objectif étant de pousser toutes les parties prenantes au processus électoral à prendre en compte l’impératif d’accès à l’information électorale comme gage de succès.Selon le secrétaire exécutif du collectif 24, les principes directeurs sur l’accès à l’information doivent guider le processus pour que les élections en 2023 soit apaisées et transparentes.

Il a par ailleurs rappelé à toutes les parties prenantes au processus électoral de mettre la donne de l’accès à l’information au centre de toute action pour éviter les contestations.

« Nous avons voulu que la loi portant le droit d’accès à l’information soit parmi l’arsenal juridique qui doit accompagner le processus ce quoi on pourra pas parler de la transparence électorale. La CENI doit mettre à la disposition de parties prenantes c’est qu’elle prend comme avis ou décision sur la cartographie, le fichier électoral, de question de budget, tout le processus de préparation, il faut tout publier » a demandé Henri Christian Longendja.

Invité à ce débat autour des enjeux électoraux avec multi acteurs, Gérard Bisambu un des membres de la plénière de la CENI a fait savoir que le président de la centrale électorale Denis Kadima avec son expertise a effectivement tenu mettre place des mécanismes visant à favoriser les élections transparentes

« Si vous lisez notre feuille de route c’est toujours précédé par un cadre de concertation lié l’opération qui devra se réaliser et par des activités de sensibilisation. Nous avons eu le cadre de concertation sur l’opération de l’actualisation de la cartographie des opérations, nous sommes entrain de penser à lancer d’autres cadres de concertation assez efficace pour des opérations en cours de manière à ce que le contact avec la CENI soit permanent » a souligné Gérard Bisambu.

Pour sa part le député Juvenal Munobo était revenu sur la proposition relative à la révision de la loi électorale une initiative du groupe des 13 parlementaires. il déplore cependant que cette loi n’a pas atteint les objectifs de large consensualité .

Il souhaite par ailleurs que la proposition de loi sur l’accès à l’information porté par le député Claude Nyamugabo soit programmée au cours de la session de septembre 2022.

Cette table ronde était un cadres de dialogue et d’échanger ou les décideurs étaient en face de la société civile et de la presse pour éclairer sur certains sujets d’actualité lié notamment au processus électoral.

E.M

Autres titres

Arrivée à Kinshasa de la relique de Patrice Emery Lumumba

Redaction

Denis Mukwege invite la population Congolaise à dénoncer les messages d’incitation à la haine

Redaction

3ème  Conclave sur la situation de paix en RDC : les Chefs d’Etat de l’EAC ordonnent l’application immédiate d’un cessez-le-feu

Redaction

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus