congosynthese

Election du gouverneur au Nord-Kivu : La candidature du député de Lamuka désavouée par quelques membres des partis politiques de l’opposition


Les partis politiques de l’opposition au Nord-Kivu dans une déclaration devant la presse ce mardi 7 mai 2019 à Goma, disent reconnaitre seulement trois candidatures notamment celle de l’honorable Éric Kamavu, l’honorable Jean Paul Lumbulumbu, et l’honorable venant Tshipasa tous de la plate-forme Ensemble pour le changement.

Ces derniers jettent la candidature du député Muhindo Nzangi aussi de la même plate-forme Ensemble pour le changement accusé selon eux des plusieurs faits.

« Nous sommes toujours dans une lutte pour le salut de la province du Nord-Kivu qui s’investi d’avantage dans la sauvegarde de la province, de sa population et de ses potentialités pour l’unité, la paix ainsi que le développement », déclare Dr. Patrick Baala dans une déclaration.

Les prosateurs accordent un délai de sept jours aux trois candidats précités afin de représenter le candidat unique de l’opposition.

« Nous appelons les trois candidats à designer dans 7 jours un candidats unique, faute de quoi les leaders des partis politiques de l’opposition s’accordent le droit de convoquer tous les trois candidats afin de faciliter la désignation de l’oiseau rare longtemps recherché », a déclaré Stephano Mashukano, fédéral du FCR.

Les signataires de cette déclaration sont notamment membres de l’Alliance pour le renouveau du Congo (ARC), le mouvement de libération du Congo (MLC), le FCR, L’UREC,L’UNAFEC …

Le jeudi 02 mai dernier, ces cadres de l’opposition avaient organisé une marche pacifique à Goma contre la candidature de Nzangi Butondo à l’élection du gouverneur du Nord-Kivu. Les manifestant accusent Nzangi la « xénophobie, le tribalisme, l’orgueil et le détournement des fonds de la coalition Lamuka pendant la campagne électorale »

Signalons que l’élection du gouverneur au Nord-Kivu est prévue le 30 mai prochain, on note la présence de quatre candidats de la plateforme Ensemble pour le changement de Moïse Katumbi en l’occurrence de Muhindo Nzangi désavoué, Venant Tshipasa, Jean Paul Lumbulumbu, Éric Kamavu.

Justin KABUMBA

Loading...

Autres titres

Nord-Kivu: Un élu de Beni dénonce la continuité des massacres pendant le nouveau régime

Kabumba Katumwa

Urgent: Boris Johnson gagne la course pour devenir le leader des conservateur et le premier ministre britannique

Deo

Gouvernement Ilukamba : “65 membres maintenus et répartition des portefeuilles effectuée à 95%”, selon Baudouin Mayo

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus