fbpx
congosynthese

Ebola au Nord-Kivu : Une équipe dépêchée d’urgence à Butembo pour lancer la riposte

Une forte équipe chapeautée par le ministre provincial de la santé accompagné des médecins et infirmiers est arrivée à Butembo ce lundi 8 février , pour lancer la riposte contre d’Ebola qui a réapparu dans la zone de santé de Biena, en territoire de Lubero. 

Dans une interview accordée à la presse locale, le ministre de la santé a dit avoir été dépêché par le gouverneur Carly Nzanzu Kasivita pour venir sensibiliser la population et les acteurs de santé cette 12 ème épidémie d’Ebola réapparu encore.

 » Je suis venu donner un message au comité de sécurité de la ville de Butembo, comme quoi il y a eu un cas dans le village de Masoyi, dans la zone de santé de Biena. Butembo étant près de Masoyi, elle n’est pas épargnée. Le ministre national a annoncé à la communauté nationale et internationale que nous vivons la deuxième épidémie; c’est comme ça que le gouverneur de la province Carly Nzanzu Kasivita m’a dépêché avec une équipe ici à Butembo pour venir sensibiliser la population et les acteurs de santé que voici encore une menace qui est devant nous mais qu’ensemble, nous pouvons endiguer  » a déclaré Nzanzu Syalita, ministre de la santé au Nord-Kivu. 

Pendant ce temps,
le gouvernement provincial du Nord-Kivu a affirmé avoir listé 70 contacts de la toute première personne déclarée positive à la épidémie d’Ebola dans la région.

Sur les antennes de la Radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC), dimanche 07 février 2021, le ministre de la santé a confirmé la résurgence de la maladie à virus Ebola en République démocratique du Congo. 
Le docteur Eteni Longondo a affirmé que le nouveau cas détecté est l’épouse d’un survivant, décédée le 03 février de l’année en cours, à Biena, ville de Butembo, dans la province du Nord-Kivu.

Par ailleurs, le ministre de la santé a appelé les habitants de Butembo à ne pas paniquer. À l’en croire, une équipe de la riposte a été déjà organisée afin d’intervenir pour maîtriser cette maladie.

Justin Kabumba

Autres titres

RDC : « La question sécuritaire à l’Est du pays n’est pas considérée par ceux qui nous dirigent  » ( Député Kasekwa)

deo

Nord-Kivu : Pour l’ACEDH l’assassinat d’un auditeur militaire à Rutshuru est une expression de la gravité de la violence dans la région

deo

RDC: Ouverture ce vendredi du procès des présumés détournements des fonds publics destinés à l’EPST

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus