fbpx
congosynthese.com

Drame de Matadi Kibala : « Nous allons prendre nos responsabilités pour s’occuper des personnes qui sont décédées » (Sama Lukonde)

Le premier ministre Jean Michel Sama Lukonde s’est rendu personnellement ce mercredi 02 février 2022 sur le terrain pour s’imprégner de la situation de Matadi Kibala.

Le chef du Gouvernement avait dans sa suite le Vice-premier Ministre en charge de l’Intérieur et sécurité, le Ministre des Affaires Humanitaires, le Ministre des Ressources Hydrauliques, le Ministre de la Communication et Médias ainsi que le Gouverneur de la ville province de Kinshasa.

Visiblement très touché par le drame intervenu ce matin à Matadi Kibala, dans la commune de Mont-ngafula, le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge, a voulu à travers sa descente, se rendre compte des dégâts causés par le drame de Matadi Kibala.

Après avoir visité le lieu du drame et reçu des explications sur ce qui est exactement arrivé, le Premier Ministre Sama Lukonde a tout d’abord exprimé sa tristesse face à cette situation qui endeuille des familles nombreuses.
 
« D’abord la première de chose, c’est de déplorer l’incident qui est arrivé des suites d’un coup de foudre. Il y a un câble qui a été sectionné et qui est tombé sous la servitude. Malheureusement, il y avait des flacs d’eau et des femmes maraîchères qui vendaient. », a-t-il déclaré devant la presse.

Et d’ajouter.
« Comme conséquence, 26 personnes sont décédées dont 24 femmes et deux hommes et deux blessés graves qui ont été acheminés à l’hôpital. Les corps sans vie ont été acheminés à la morgue de Maman YEMO. Le premier sentiment c’est d’abord un sentiment de regret, c’est de présenter, au nom du Président de la République, les condoléances à toutes les familles éplorées »

Dans la foulée, le Chef du Gouvernement a, par ailleurs, souligné la nécessité de tout mettre en œuvre pour des solutions idoines et définitives sur cette question notamment la délocalisation du marché de Matadi Kibala où les vendeurs encourent beaucoup de risques sous différents angles. Le Gouvernement s’engage également à s’occuper des obsèques de toutes les personnes décédées.
 
« Le deuxième constat c’est de rentrer sur des instructions qui nous ont été données par le Président de la République sur le besoin de voir comment il faut s’occuper de ce site. Ce marché de Matadi Kibala présente beaucoup de risques du point de vue de la circulation et aussi de la servitude sous laquelle il y a des personnes qui ont construit, malheureusement en marge de la Loi. Ici, nous allons d’abord prendre nos responsabilités en termes de nous occuper en tant que Gouvernement des personnes qui sont décédées. Et très vite, on va voir, avec les autorités de la ville d’abord non seulement le Gouverneur mais aussi les ministères sectoriels concernés, comment on peut arriver à trouver une solution durable à cette question du Marché de Matadi Kibala ici dans la ville de Kinshasa« , a-t-il ajouté.

Autres titres

RDC: Le gouvernement satisfait de l’appui de la FAO dans le secteur de l’environnement

Juliette Aloki

Le Président Félix Antoine Tshisekedi appelle les Congolais à éviter  le piège de la xénophobie

Redaction

Procès 100 jours : Vital Kamerhe acquitté

Redaction

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus