congosynthese

Dr Muyembe : 100% de singes guéris après le traitement expérimental anti-Ebola

Dr Muyembe

Cent pourcents de singes infectés du virus à Ebola ont été guéris, après avoir suivi le traitement de l’anticorps 114, un traitement expérimental développé par l’Institut national des recherches biomédicales (INRB). Le directeur général de cet Institut, Dr Muyembe l’a affirmé mercredi 20 juin, à l’ouverture du IXe congrès international sur les pathologies Infectieuses et parasitaires, qui se tient à Lubumbashi avec comme thème : « Maladies infectieuses, comorbidités, santé mondiale et environnement. »

« Nous connaissons de mieux en mieux l’agent pathogène et nous avons développé un traitement. Jusqu’à présent, c’est encore [en phase expérimentale]. On l’appelle l’anticorps 114, quand nous l’injectons aux singes qui sont infectés et qui font la maladie Ebola, 100 % guérissent », a indiqué Dr Muyembe, qui fait savoir que ces recherches sont prometteuses.

Le directeur général a ajouté que l’étape suivante de ces recherches est l’injection de l’anticorps 114 chez l’homme pour suivre sa réaction auprès des personnes infectées.

« Maintenant, c’est le passage pour prendre cet anticorps et l’utiliser chez l’homme. Si ça marche chez l’homme en ce moment-là nous allons dire que nous avons la maitrise totale de cette épidémie », a-t-il dit.

Le Recteur de l’UNILU a reconnu que le congrès sur les pathologies infectieuses est un atout pour apporter les remèdes et solutions à la crise d’Ebola, qui reste encore une crise plurielle et multiforme. Au-delà d’Ebola, les congressistes vont aussi réfléchir sur d’autres maladies infectieuses notamment le paludisme, le VIH Sida, ainsi que la souche de la maladie du sommeil.

Ce congrès qui s’est ouvert mercredi se termine vendredi 22 juin. Il est organisé par l’INRB, en collaboration avec l’Université de Lubumbashi. Les chercheurs venus des Etats-Unis, d’Europe, d’Asie, d’Afrique et de quelques villes de la RDC y prennent part.


Autres titres

Olivier Kamitatu: « Le pouvoir cherche le chaos pour se maintenir coûte que coûte »

Deo

Kamerhe : “Nous voulons qu’il soit bien entendu que l’opposition ne boycottera pas les élections du 23 décembre 2018”

Deo

Jean-Pierre Bemba : « Avec Félix Tshisekedi, à Bruxelles, nous avons convenu tous sur la machine à voter »

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus