congosynthese

Deux prestataires de la riposte contre Ebola assassinés à leur domicile à Beni


Deux agents de la riposte à l’épidémie d’Ebola à Beni, dont un relais communautaire (RECO) et un chef de rue, ont été assassinés, chacun à son domicile, dans la nuit de samedi à dimanche dernier dans l’aire de santé Mukulia, à la frontière vers Butembo, rapporte le ministère de la Santé dans un communiqué sur la situation épidémiologique parvenu lundi à l’ACP.

Ces deux prestataires faisaient l’objet de menaces depuis décembre 2018. Le RECO, une femme du quartier, avait déjà été attaquée une première fois il y a quelques semaines, mais elle avait eu la vie sauve parce qu’elle avait donné de l’argent aux assaillants.

Selon des sources concordantes, les assaillants seraient des personnes du même quartier que les deux victimes. Ils auraient été jaloux parce que leurs voisins avaient trouvé un emploi dans la riposte contre Ebola.

Depuis le début de l’épidémie, le cumul des voyageurs contrôlés (prise de température) aux points de contrôle sanitaire est de 74.703.211.  A ce jour, 80 points d’entrée  et  de contrôle sanitaire  ont été́ mis en place dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri afin de protéger les grandes villes du pays et d’éviter la propagation de l’épidémie dans les pays voisins. ACP

Loading...

Autres titres

Beni : 6 morts après une nouvelle attaque des rebelles des ADF

Deo

Kinshasa-Bopeto : G. Ngobila a participé aux travaux d’assainissement sur la Place du Marché à Gombe

Deo

Cardinal Ambongo : « On ne doit pas attendre jusqu’au mois de février pour prendre en charge les enseignants non payés, ce sont des pères et des mères des familles. »

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus