congosynthese

Deux personnes guéries de la maladie à Virus Ebola au centre de traitement de Butembo

Deux femmes parmi les quatre cas confirmés de la maladie à virus Ebola à Butembo, ont été déclarées guéries par l’équipe de coordination de la riposte de la maladie à virus Ebola dans cette ville du Nord-Kivu, a confirmé le personnel traitant du centre local de traitement.

Selon le coordonnateur de l’équipe de riposte, le Dr Justicius, cette guérison intervient après qu’elles aient passé plus de deux semaines au Centre de traitement d’Ebola (CTE) de Butembo, avant d’informer que tout a été possible grâce à leur prise en charge par le personnel soignant en temps réel.

Il a affirmé qu’au centre de traitement d’Ebola, tous les malades vivent dans de bonnes conditions. « La joie est grande et multiple. Je ne pourrai pas m’imaginer que je sois proche d’autres humains. Je pensais que j’allais mourir. Je m’étais vite présentée à l’équipe saignante et aujourd’hui, je retrouve la vie et je confirme que nous n’avons rien donné comme frais des soins médicaux », a témoigné l’une des personnes guéries.

Selon ce témoin, le Centre de traitement d’Ebola ne stigmatise jamais les malades, au contraire il s’approche des malades pour les fortifier surtout psychologiquement.

Le Dr Justicuis a, à cette occasion, invité les deux femmes guéries à s’impliquer dans la sensibilisation de la communauté afin de couper la chaine de propagation de cette épidémie déclarée officiellement depuis t” août dernier au Nord- Kivu. « Le Centre de traitement d’Ebola (CrE) de Butembo peut guérir la maladie si le patient se fait soigner à temps », a-t-il conseillé.

De son côté, le maire de la ville de Butembo, Sylvain Kanyamanda a remercié toute l’équipe de la riposte pour le travail abattu dans sa juridiction. Il a, ainsi, appelé ses administrés à observer strictement les règles d’hygiène et à déclarer en toute urgence tout cas suspect de la maladie à virus Ebola auprès du personnel soignant pour une prise en charge.



Sylvain Kanyamanda a laissé entendre que les deux femmes guéries étaient toutes des infirmières dans une structure sanitaire locale où elles ont contracté cette épidémie lors de la prise en charge d’une malade venue de Mangina, épicentre d’Ebola au Nord-Kivu.

A ce jour, signale le ministère de la Santé, un seul cas continue à être suivi au CTE de Butembo, rappelant que depuis la déclaration de cette épidémie au Nord-Kivu, 154 cas de la fièvre hémorragique ont été enregistrés dans la région de Beni-Butembo- Lubero dont 123 confirmés et 31 probables. Parmi les cas confirmés, 70 décès ont été enregistrés contre 43 personnes déclarées guéries.

ACP


Autres titres

Ebola au Nord-Est de la RDC : L’OMS se réunit d’urgence

Deo

USA : une présentatrice météo fait son bulletin TV avec son fils dans le dos !

Deo

Ebola tue en silence… les Congolais distraits !

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus