fbpx
28.5 C
Kinshasa
August 10, 2020
congosynthese

Deux nouveaux cas confirmés d’Ebola notifiés samedi au Nord-Kivu et en Ituri

Deux nouveaux cas confirmés de maladie à virus Ebola ont été  notifiés samedi au Nord-Est de la RDC, dont un à Mabalako dans la province du Nord-Kivu  et un à Mandima dans la province de l’Ituri, rapporte le bulletin quotidien du comité national multisectoriel de la riposte à la maladie à virus Ebola parvenu dimanche à l’ACP.

Cependant, il n’y a eu aucun nouveau décès parmi les cas confirmés dans les centres de traitement d’Ebola (CTE) le même samedi. Par ailleurs, aucun patient n’a été guéris, ni  déchargé aux CTE. à la même date.

Depuis la déclaration de cette épidémie  d’Ebola le 1er août 2018,  le cumul des cas est de 3.301 dont 3.183 confirmés et 118 probables. Au total, il y a eu 2.198 décès (2080 décès de cas confirmés et 118 décès de cas probables) et 1.075 personnes guéries. Actuellement, 416 cas suspects sont  en cours d’investigation.

Les données présentées dans ce tableau sont susceptibles de changer ultérieurement, après investigations approfondies et après redistribution des cas et décès dans leurs zones de santé respectives.

La source indique également que 597 personnes ont été vaccinées  jusqu’au mercredi 20 novembre 2019 avec le deuxième  vaccin  Ad26.ZEBOV/MVA-BN-Filo (Johnson&Johnson) dans deux aires de santé de la zone de santé de Karisimbi à Goma.

Ce deuxième vaccin a été approuvé le 22 octobre 2019 par le Comité d’Éthique de l’école de santé publique de l’université de Kinshasa et le 23 octobre 2019 par le Comité National d’Éthique. Ce vaccin dénommé Ad26.ZEBOV/MVA-BN-Filo est produit par la firme belge Janssen Pharmaceuticals pour la société américaine Johnson & Johnson.

Ce nouveau vaccin vient en complément du premier, le rVSV-ZEBOV, vaccin utilisé jusque-là (depuis le 08 août 2018) dans cette épidémie fabriqué par le groupe pharmaceutique américain Merck, après approbation du Comité National d’Éthique le 20 mai 2018. Il a été récemment pré-qualifié pour homologation.

De ce fait, la RDC a déjà vacciné 255.061 personnes  avec le  vaccin rVSV-ZEBOV. Parmi ces personnes figurent les prestataires de soins, les contacts et les contacts des contacts des malades.

Depuis le début de l’épidémie, le cumul des voyageurs contrôlés (prise de température) aux points de contrôle sanitaire est de 119.865.608. A ce jour,  109 points d’entrée et de contrôle sanitaire ont  été́ mis en place dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri afin de protéger les grandes villes du pays et d’éviter la propagation de l’épidémie dans les pays voisins. ACP

Autres titres

Covid-19 : Plus question de circuler sans cache-nez dès ce mercredi au Nord-Kivu

deo

Beni/Reprise des cours :Présence des élèves dans plusieurs écoles,absence des enseignants (Constat)

hpadmin

Epst: Reprise effective des cours à Kinshasa ce lundi 10 août.

hpadmin

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus

Skip to toolbar