fbpx
congosynthese.com

Deux Chinois et deux militaires des FARDC arrêtés pour maltraitance des exploitants artisanaux dans le Haut-Katanga

Le Commandant de la 22ème région militaire a procédé à l’arrestation puis au transfert de deux militaires des Forces armées de la RDC (FARDC) et des deux Chinois à la justice militaire, en réaction au traitement dégradant et humiliant infligé aux exploitants artisanaux congolais  dans la mine  « COMIS », située à Musonoyi, dans la province du Haut-Katanga, a indiqué le porte-parole des FARDC, le général major Léon-Richard Kasonga Cibangu dans un communiqué de presse .

Selon le communiqué, les deux Chinois ont utilisé deux militaires congolais pour bastonner et maltraiter les exploitants artisanaux congolais dans cette mine.

« Les FARDC condamnent  avec véhémence le comportement pour le moins inadmissible et intolérable affiché par deux exploitants chinois à l’endroit de nos compatriotes dans la province du Haut-Katanga en date du 20 juillet 2021 », note le  communiqué, précisant que les deux Chinois, poursuivis pour incitation des militaires à commettre des actes contraires à leurs devoirs, ont été acheminés à la Direction générale de migration (DGM) avant d’être présentés à l’auditorat militaire.

A cette occasion, les FARDC rappellent aux militaires la portée réelle de leur mission constitutionnelle axée sur la protection des personnes et de leurs biens.

« Tout militaire qui se laisserait embarquer dans une aventure analogue, subira toute la rigueur de la loi », a martelé

le général major Léon-Richard Kasonga Cibangu

Autres titres

MOISE KATUMBI: LA LOI TSHIANI ETAIT UNE DISTRACTION, LE CHEF DE L’ETAT A TRANCHÉ

deo

RDC/Sama Lukonde annonce la création d’une banque nationale de développement pour financer l’agriculture.

deo

Lamuka annonce qu’il maintient sa marche pacifique du 29 septembre courant qui partira du Quartier 3 à Masina jusqu’au Palais du Peuple

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus