fbpx
congosynthese.com

Désignation des animateurs de la CENI : Les confessions religieuses appellent au dépôt des candidatures

La plateforme des confessions religieuses de la République démocratique du Congo, ont, à travers un communiqué de presse, lancé un appel au candidature pour tout celui qui a l’ambition d’être candidat des confessions religieuses à la Commission Électorale Nationale Indépendante.

Les chefs religieux disent avoir pris acte de l’engagement du bureau de l’Assemblée Nationale de faire de la question des réformes électorales une des priorités de la session parlementaire en cours et de sa demande d’amorcer la procédure de désignation des membres du bureau de la Ceni.

C’est pourquoi, les confessions religieuses s’engagent déjà à entamer la procédure notamment en évitant tout celui qui a l’ambition d’être candidat des confessions religieuses d’aller déposer sa candidature dans une des confessions religieuses de son choix.

« La plateforme des confessions religieuses demande à tout celui qui a l’ambition d’être candidat des confessions religieuses à la Ceni, de déposer sa candidature auprès d’une confession religieuse de son choix au plus tard le 9 avril 2021 », notent les chefs religieux.

Après leur dépôt auprès des différentes confessions religieuses, les candidatures seront adoptées et présentées à l’Assemblée Nationale de façon consensuelle à la plénière des confessions religieuses.

Seuls trois candidatures au maximum par confession religieuse seront présentées à la plénière pour la suite de la procédure.

Quelques critères influenceront la présélection qui sera faite au niveau de chaque confession.

Les candidats seront choisis sur base notamment de l’expertise en matière électorale, l’expérience, l’intégrité morale, la crédibilité, le courage, la personnalité, l’indépendance vis-à-vis des politiciens.

Cette question de la désignation de nouveaux animateurs de la Commission Électorale Nationale Indépendante a été abordée lors d’un échange, ce samedi 20 mars, entre le président de l’Assemblée nationale Christophe Mboso N’kodia et les chefs religieux.

Ayant pris acte de la demande leur faite de s’activer pour désigner les membres du bureau de la CENI, les chefs des confessions religieuses ont demandé à Christophe Mboso de procéder au traitement urgent de la loi Lutundula sur l’organisation de la CENI, afin de leur permettre de finaliser le travail sur la désignation des nouveaux animateurs.

 » Il y a quelque chose d’important qui doit être fait dans la logique de l’engagement déjà pris du côté du parlement pour nous faciliter de finaliser ce travail à savoir : le traitement en urgence du projet de la proposition de loi Lutundula sur l’organisation de la CENI. C’est une proposition qui a régulièrement suivi la procédure, c’est déjà passée par le gouvernement », a indiqué l’abbé Nshole, porte-parole des confessions religieuses, au sortir de cet entretien.

Jul A

Autres titres

Plateau Spécial en direct de BENI

deo

Beni/Attendu dans un meeting : Le chef de l’État congolais laisse la population dans une désolation au rond-point du 30 juin

deo

Urgent/ L’UNC se retire du Cach

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus