fbpx
congosynthese.com

DES RÉVÉLATIONS CHOQUANTES AU CONSEIL DE MINISTRES QUANT AUX LOIS MINAKU-SAKATA.

Le chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi aurait suspendu le conseil des ministres de ce vendredi 26 juin 2020. C’est suite aux révélations très choquantes faites au cours de cette réunion accusant le VPM,Ministre de la Justice et Garde des Sceaux d’avoir commis une infraction de faux et usage des faux en transmettant au nom du gouvernement de faux avis favorables aux 3 propositions de lois à problème initiées par les députés Minaku- Sakata à Mabunda Jeanine.

Qui est présidente de la chambre basse du parlement. Selon les sources proches du gouvernement VPM, l’aurais fait sans pour autant que ces propositions soient revues et revisités au conseil des ministres comme ça toujours été le cas. En croire les observateurs ces vérités viennent appuyer les vraies intentions que cachent ces modifications. Pour dire que cela à démasquer la main mise du front commun pour le Congo FCC.

Ces lois seraient déjà sous examen à la commission PAJ de l’Assemblée nationale. Jean Marie Kamenga cadre de Lamuka estime qu’à ce niveau le président de la République Félix Antoine Tshisekedi en sa qualité du garant de la nation doit tirer les conséquences et agir pour remettre de l’ordre dans la cour du roi pétaud. Des tels actes sont intolérables à quelques jours où la RdC se prépare à célébrer ses 60 ans d’indépendance. Il faut dit-il des sanctions sévères pour éviter à l’avenir de tels agissements au niveau des autorités du pays. GEB

Autres titres

Plateau Spécial en direct de BENI

deo

Beni/Attendu dans un meeting : Le chef de l’État congolais laisse la population dans une désolation au rond-point du 30 juin

deo

Urgent/ L’UNC se retire du Cach

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus