fbpx
22.5 C
Kinshasa
August 4, 2020
congosynthese

Des ordonnances de nominations au sein des FARDC

felix tshisekedi

Le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, a signé, vendredi, une série d’ordonnances portant nomination au sein des Forces armées de la RDC (FARDC) et dans les instances judiciaires, civiles et militaires.

Selon ces ordonnances lues à la télévision nationale par la porte-parole adjointe du Président de la République, Tina Salama, la mise en place au sein des FARDC touche aussi bien les forces terrestres, navales, aériennes que la maison militaire du Chef de l’Etat.

Elle concerne également les officiers généraux devant diriger les zones de défense. Le Commandant suprême des FARDC a nommé aussi les officiers généraux à la tête de la Chancellerie des ordres nationaux, du Service national ainsi que le Service d’information et de communication des FARDC.

Le général d’armée Amisi Kumba est nommé au poste d’inspecteur général des FARDC. Il remplace à ce poste, le général John Numbi.  La maison militaire du Chef de l’Etat sera désormais dirigée par le général Franck Buamunda Tunda.

L’ordonnance présidentielle a nommé le général Fall Sikabue Sinda à la tête des Forces terrestres en qualité de nouveau chef d’Etat-major. Les Forces aériennes seront, elles, désormais dirigées par le général major Maurice René Diasuka Diakana. Le vice-amiral Jean-Marie Linguma Matalinguma  est le nouveau chef des Forces navales.

Les zones de défense seront commandées par de nouveaux officiers généraux. La première zone de défense sera désormais commandée par le Lieutenant général Johnny Nkashama Luboya. Il sera secondé respectivement par le général major Christian Ndaywel (aux opérations et renseignements) et par le général de brigade Dieudonné Kiamasa (administration et logistique). Le général major Mpuza Ngomba est promu chef d’état-major de la première zone de défense.

La deuxième zone de défense sera commandée par le Lieutenant général Pacifique Masunzu. Ses deux adjoints sont  le général Jacques Ishalingoza (opérations et renseignement) et par Freddy Kalume (administration et logistique).

Le nouveau commandant de la troisième zone est le Lieutenant général Philémon Yav. Le général de brigade Innocent Gahizi est nommé chef d’état-major de la troisième zone de défense.

Le général major Léon Richard Kasonga Tshibangu est maintenu commandant du service d’information et communication. Ses adjoints sont le général de brigade Sylvain Ekenge (opérations et renseignements) et le colonel Jean Daniel Batabombi (administration et logistique).

Le lieutenant général major André Matutezulua est promu chancelier des ordres nationaux. Le général de brigade Jean Pierre Kasongo Kabwik est maintenu commandant du Service national.

En outre, le Commandant suprême des FARDC, Félix Antoine Tshisekedi, a nommé le général Ilunga Kampete en qualité de chef du centre d’entrainement de Kitona dans le Kongo Central.

Cette mise en place est intervenue une semaine après  la réunion  du Haut-commandement militaire présidée par  le Président de la République et Commandant suprême des FARDC, rappelle-t-on.

Concernant les instances judiciaires, le Chef de l’Etat a également  procédé à des nominations au sein du Conseil d’Etat et de la Cour constitutionnelle. Il a nommé Dieudonné Kaluba Dibwa, Kalume Yasengo et Kamulete Badibanga à la Cour constitutionnelle.

Dieudonné Kaluba Dibwa était parmi les avocats de la République dans le procès de 100 jours et est professeur de droit à l’Université de Kinshasa, avocat à la Cour de cassation et à la Cour pénale internationale.

Si Kaluba vient du quota présidentiel en remplacement du juge président démissionnaire Benoît Lwamba, les deux autres proviennent du Conseil supérieur de la magistrature et remplacent les juges Jean Ubulu et Noël Kilomba qui ont été promus présidents à la Cour de cassation. Le magistrat David-Christophe Mukendi, siégeant à la Cour de cassation depuis 2013, succède au défunt Thambwe Kaniki à la tête de la Cour de cassation.

Le juge président du procès de 100 jours de Kamerhe et consorts, Pierrot Bakenge est nommé président du Tribunal de grande instance de la Gombe. Le juge Pierrot Bankenge avait remplacé le juge Yanyi Ovungu (décédé) au procès des 100 jours.

Ilunga Tshamakeji quitte l’Equateur pour présider la Cour d’appel de la Gombe. Nombreuses autres permutations avec promotions ont été également opérées au sein de la magistrature au niveau des provinces et à Kinshasa, au terme des ordonnances.

Parmi ces nominations, il y a aussi celles qui se sont opérées au sein de la magistrature militaire. Le général de brigade John Ngoy Wa Kabila fait partie des officiers généraux promus en qualité d’avocat général. Homme de confiance, cet officier supérieur a fait office d’officier d’ordonnances de Joseph Kabila Kabange, ancien président de la RDC, pendant plus de 10 ans.

Autres titres

Comment le football s’est relevé face au coronavirus ?

deo

Kinshasa: Ne Muanda Nsemi a regagné sa résidence de Ma campagne ce lundi !

deo

RDC: Vital Kamerhe a été entendu devant la cour de Cassation ce lundi

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus