congosynthese

Décès à Kinshasa de Mme Olangi Wosho

Mme  Elizabeth Olangi  Wosho, fondatrice  du Ministère du combat spirituel, est décédée   mardi  05 juin 2018 à Kinshasa, de suite d’une crise cardiaque.

Sa mort intervient deux jours après  l’inhumation de son mari,  Joseph Olangi, dans la concession familiale de Bibwa, à Kinshasa.

Mme Olangi fut également responsable de mouvement spirituel, de la Communauté internationale des femmes messagères du Christ(CIFMC), de la Fondation Olangi Wosho, de la Jeunesse chrétienne combattante et du Centre Peniel, créés pour l’encadrement des milliers de fidèles et l’organisation des actions humanitaires en RDC et à travers  le monde.

Née le 19 novembre 1950 à Loto, dans la province du Sankuru(RDC) et mariée à Olangi N’koy U’DE (décédé), Maman Olangi fut mère de 7 enfants. Elle a obtenu un certificat  de fin d’études primaires à Lodja, à l’Ecole Catholique de Katako Kombe, en 1965.

Elle est détentrice d’une attestation de réussite de troisième année de graduat en sciences sociales  de l’Université Catholique de Louvain, en 1974, d’un diplôme de l’Ecole de Haute Couture  de « Grenier de Paris », en 1976, et d’un graduat en sociologie industrielle de l’ancienne Université-ouverte du Centre interdisciplinaire de développement pour l’éducation permanente (CIDEP/Lubumbashi), en 1984.

Elle a été baptisée à l’Eglise catholique en 1963 à Katako-Kombe, avant son baptême par immersion en 1980, dans la rivière Lubumbashi, et celui du Saint-Esprit, en 1982, à Kipushi.

Evangéliste depuis 1980, puis Docteur de la parole de Dieu depuis 1998, Maman Olangi est Fondatrice et présidente  générale de la Communauté internationale des femmes Messagères de Christ(CIFMC), depuis 1990, et présidente régionale, puis nationale de CWFI/Zaïre de 1988 à 1990.

(Visited 6 times, 1 visits today)

Autres titres

Martin Fayulu demande aux Congolais et à la communauté internationale de ne pas reconnaître Félix Tshisekedi comme président.

Deo

Elections 2018 : la Cour constitutionnelle confirme Félix Tshisekedi “président de la RDC”

Deo

Saluant la déclaration de l’UA, le Canada estime qu’une paix durable en RDC passe par la vérité des urnes

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus