fbpx
congosynthese.com

Daniel Nsafu, candidat porte-parole de l’Opposition

Le député national Daniel Nsafu de l’alliance des mouvements du Kongo (une plateforme pro-Katumbi) s’est déclaré, ce vendredi, candidat porte-parole de l’Opposition politique et dit se sentir « interpellé. Je sens quelque chose qui bouillonne en moi. Je sens que je peux apporter quelque chose dans l’exercice ou dans la beauté même de la démocratie ».

Reconnaissant n’avoir pas encore informé sa famille politique sur cette candidature spontanée, Daniel Nsafu indique que « c’est au nom de la démocratie ».

Pour cet élu de Kinshasa, sa candidature peut aider à susciter un débat, « sur la qualité de la réflexion au sein de nos partis politiques ».

Daniel Nsafu s’interroge d’ailleurs sur le fait que si déjà au niveau des partis politiques, le débat démocratique n’existe pas, « alors où nous allons espérer exercer la démocratie ? ».

Il estime que les formations politiques doivent « laisser un champ ouvert à la réflexion et à l’amélioration d’un débat de qualité ».

En démocratie, il n’y a pas d’autorité morale
« Il ne s’agit pas d’une rébellion mais d’une nouvelle touche, une nouvelle façon de voir les choses. Je n’aimerais pas avoir une autorité morale. En démocratie, une autorité morale n’existe pas », soutient-il.

La hiérarchisation établie au sein des partis et plateformes politiques « ne disqualifie pas le débat », insiste Daniel Nsafu.

Le député déplore le fait que le processus de désignation du candidat porte-parole au niveau de l’Opposition « se passe de manière irrégulière: il n’y a pas débat ».

« Vous vous réveillez un bon matin, on vous dit que c’est Katumbi, un autre jour c’est Fayulu ou Jean-Pierre Bemba. Parce que le maître a dit, vous devez accepter ? Non! Nous devons apporter une autre manière de faire la politique », tranche-t-il.

Alain Tshibanda
Top Congo FM

Autres titres

RDC : Bientôt 7 stades seront réhabilités par le gouvernement congolais

Patrice Kayembe

Kananga : Plus de 10000 personnes sensibilisées sur l’importance et l’utilisation des boites à suggestions

Patrice Kayembe

RDC: « Totalement enclavée » Députés et Sénateurs plaident auprès de Sama pour le développement de la Tshuapa

Patrice Kayembe

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus