fbpx
23 C
Kinshasa
August 8, 2020
congosynthese

Dan Gertler, continue d’acquérir des permis minier à moindre coût en RD Congo.

Dan Gertler, un homme d’affaires israélien, sous sanctions américaines, continue d’acquérir des permis minier à moindre coût en RD Congo. Comment ? Analyse à travers un rapport de la PPLAAF et Global Witness.

Une nouvelle enquête, menée conjointement par Global Witness et la Plateforme de Protection des Lanceurs d’Alerte en Afrique (PPLAAF), dévoile des preuves indiquant que le magnat controversé du secteur minier Dan Gertler aurait utilisé un réseau international de blanchiment d’argent pour tenter de se soustraire aux sanctions américaines et continuer à mener des affaires en RDC.

2 juillet 2020, Londres & Paris – Le sulfureux milliardaire Dan Gertler semble avoir utilisé un réseau de blanchiment d’argent, s’étendant de la République Démocratique du Congo (RDC) jusqu’à l’Europe et Israël, pour échapper aux sanctions américaines contre lui, faire transiter des millions de dollars vers l’étranger et acquérir de nouveaux actifs miniers en RDC, révèlent aujourd’hui Global Witness et PPLAAF dans leur enquête conjointe, “Des sanctions, mine de rien”.

Les nouvelles preuves que l’enquête a permis de rassembler mettent en évidence les rouages de l’empire commercial complexe de Gertler et révèlent un système apparemment conçu pour dissimuler des versements et dépôts pouvant aller jusqu’à plusieurs millions de dollars. Ce système aurait permis à Gertler de continuer à tirer d’énormes profits de ses activités commerciales en RDC, malgré les sanctions à son encontre imposées par les États-Unis en décembre 2017 suite à ses “contrats miniers et pétroliers opaques et entachés de corruption”.

Les sanctions contre Gertler, ami personnel et proche de Joseph Kabila, longtemps président de la RDC, lui interdisent de faire des affaires avec des citoyens, banques ou entreprises américaines. PPLAAF et Global Witness révèlent aujourd’hui des preuves indiquant que Gertler aurait trouvé le moyen de continuer à utiliser la devise américaine dans ses activités, de consolider sa fortune et même d’acquérir de nouveaux actifs en RDC.

Lire l’intégralité de l’article sur le site de GlobalWitness 

Autres titres

” Les juges doivent accordés la liberté provisoire à vital kamerhe car elle est garantie par la constitution”, exige L’UNC Butembo

deo

Les élèves finalistes de Butembo revendiquent le maintien de la date du 10 Août pour la reprise des activités scolaires

deo

Meurtre de 14 personnes à Sange: Le militaire tueur est déjà aux arrêts (Gouverneur)

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus