Crise humanitaire sans précédent à l'Est de la RDC : 7 millions de déplacés et un financement de 150 FC par an et par personne (Communiqué ODEP)

Jun 5, 2024 - 14:08
 0
Crise humanitaire sans précédent à l'Est de la RDC : 7 millions de déplacés et un financement de 150 FC par an et par personne (Communiqué ODEP)

La République démocratique du Congo (RDC) est actuellement confrontée à une crise humanitaire sans précédent dans la région de l'Est du pays. Selon les Nations Unies, au moins 250 000 personnes ont été déplacées au cours du mois de mars seulement, portant le nombre total de personnes déplacées à environ 7 millions.

Cette crise est le résultat de l'activité de plus de 120 groupes armés qui cherchent à contrôler les ressources naturelles de la région, notamment l'or, tout en perpétrant des massacres et des violences contre la population civile. Le groupe rebelle M23, qui a des liens avec le Rwanda voisin, est actuellement le plus dominant dans la région et a été accusé d'avoir assiégé plusieurs communautés, laissant de nombreuses personnes prises au piège et hors de portée de l'aide humanitaire.

La situation est particulièrement grave dans la province du Nord-Kivu, où environ la moitié de la région est sous le contrôle du M23. De nombreuses personnes ont été forcées de fuir vers Goma, la plus grande ville de la région, dont la population estimée à 2 millions d'habitants est déjà débordée par des ressources inadéquates.

Face à cette crise, le gouvernement congolais a accusé le Rwanda voisin de fournir un soutien militaire aux rebelles, ce que le Rwanda nie. Les forces de maintien de la paix de la région et de l'ONU ont été invitées à quitter le Congo après que le gouvernement les a accusées de ne pas avoir réussi à résoudre le conflit.

Cependant, la communauté internationale a réagi à cette crise en fournissant une aide humanitaire d'urgence aux personnes déplacées. Selon les informations disponibles, le financement de cette aide s'élève à 150 FC (Francs congolais) par an et par personne déplacée.

Bien que cette aide soit essentielle pour répondre aux besoins immédiats des personnes déplacées, elle ne suffit pas à résoudre les problèmes sous-jacents de la crise. Il est nécessaire de trouver une solution durable aux souffrances, aux déplacements, à la perte des moyens de subsistance et à la perte de l'éducation subies par la population de la région de l'Est de la RDC.

La communauté internationale doit travailler avec le gouvernement congolais et les autres parties prenantes pour mettre fin à l'activité des groupes armés et garantir la sécurité et les droits de la population civile. Des investissements dans le développement économique et social de la région sont également nécessaires pour aider les personnes déplacées à reconstruire leur vie et prévenir de futurs déplacements.

What's Your Reaction?

like

dislike

love

funny

angry

sad

wow