congosynthese

Covid-19 : Des étudiants fabriquent des masques à Goma (RDC)

Le coronavirus contenu son parcours meurtrier en Afrique particulièrement en République démocratique du Congo. Les organisations publiques et privées se mobilisent pour lutter contre cette maladie meurtrière. C’est comme à Goma au Nord-Kivu, Est de la RDC où les étudiants de la faculté des sciences et technologies appliquées de l’Université libre des pays de Grands Lacs (ULPG) Goma s’activent à la fabrication des masques destinés a freiner la propagation du covid-19.

Au laboratoire de cette université des dizaines d’étudiants encadrés par le professeur Oliver Baraka confectionnent des masques pour lutter contre la propagation du nouveau coronavirus. Ces masqués pour le premier temps seront destinés aux personnels soignants et aux femmes enceintes.

“Nous voulons contribuer aussi dans la lutte contre le covid-19 nous étudiants. Par jour nous produisons au moins 65 masques,nous avons trois machines imprimantes et l’impression de chaque masque prend 30 minutes” , a déclaré Bahati Nalweshe David ,étudiant en Tech2 Génie informatique à L’ULPGL.

Les étudiants au laboratoire. Photo @Justin Kabumba .

Dans cette opération les filles étudiantes sont aussi mises à contribution dans ce laboratoire.

“Nous sommes fier de ce que nous faisons ici ,nous avons à la faculté des bonnes initiatives avec un enseignement de qualité. mon rôle ici c’est faire l’assemblage car lorsque l’imprimante nous a déjà produit la première pièce que nous allons assembler au feuil A4 ,nous notre travail c’est de faire l’assemblage et mètre du plastique et nous mettons les deux parties ensemble pour avoir un produit fini ,c’est une fierté pour moi entant qu’une fille ” précise Yvette Kalimumbalo, étudiante finaliste à la faculté des sciences et technologies appliquées en génie information.

Yvette Kalimumbalo,Étudiante en Tech2/Génie Informatique à L’ULPGL-Goma. Photo @Justin Kabumba.

Le doyen de la faculté des sciences et technologies appliquées à cette université , précise que ces étudiants travaillent avec trop des difficultés.

Le professeur Oliver Baraka lance un appel au gouvernement congolais et aux partenaires internationaux de venir en aide à ces jeunes étudiants qui travaillent jusque-là sans aucun appui du gouvernement congolais .

“Ces jeunes ont une capacité intellectuelle de fabriquer même des respirateurs mais ils n’ont pas un moyen financier pour le faire car on est sans appui” ,a déploré ,le professeur Oliver Baraka.

Une fois terminés, les masques seront expédiés vers différentes agences gouvernementales et des structures sanitaires pour être distribués.

Échantillon des quelques masques déjà fabriqués. Photo : @Justin Kabumba

A encore ces étudiants , un masque pourra coûté 4 dollars américains, mais jusqu’à présent aucun preneur s’est déjà présenter déplore-t-il.

Des matières premières, moyen de transport de l’étranger vers la République démocratique du Congo sont entres autres des difficultés que ces jeunes étudiants font face dans la production.

Pour rappel la République démocratique du Congo depuis le début de l’épidémie déclarée le 10 mars 2020, le cumul est de 377 cas confirmés. Au total, il y a eu 25 décès et 47 personnes guéries 156 cas suspects en cours d’investigation ,renseigne le bulletin épidémiologique du mercredi du 22 avril 2020 en RDC

Justin KABUMBA/ Goma DRC.

Advertisements

Autres titres

RDC: “Le ministre national des transports doit prendre ses responsabilités pour éviter les naufrages sur le lac Kivu”(Sénateur Stéphane Miruho)

Kabumba Katumwa

Assemblée nationale: Une motion de défiance contre le ministre de la défense. Déjà plus de 30 signatures

Deo

ANDRÉ MBATA JETTE LE PAVÉ DANS LA MARRE

Deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus