fbpx
congosynthese.com

Coronavirus : l’INPP fabrique des lave-mains automatiques

L’Institut national de préparation professionnelle (INPP) fabrique des lave-mains automatiques. En collaboration avec le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), ces objets vont être installés dans les places publiques de la ville de Kinshasa.

D’après le coordonnateur du service des Énergies renouvelables à l’INPP, Ir Idriss Mufuka, ces lave-mains vont sensiblement réduire les risques de contamination de Coronavirus, car les utilisateurs ne vont pas les toucher.

« Ce lave main a plusieurs particularités. Il fonctionne avec de l’énergie solaire. On peut l’utiliser même dans des endroits où il n’y a pas d’électricité. C’est un lave main qui réduis à 100% les risques de la contamination à cette pandémie parce que l’utilisateur na va rien toucher il suffit de placer les mains au premier robinet pour avoir du savon liquide, au deuxième robinet l’eau sans rien toucher et puis vous allez par la suite passer aux sèche-mains », a-t-il expliqué.

Pour lui, ce procédé va beaucoup aider la population kinoise.

« Nous ne savons pas jusqu’à présent à quel niveau ce virus peut être tué, donc avec le sèche-main, on peut s’assurer de réduire sensiblement les risques de contamination à cette pandémie », a ajouté Ir Mufuka.

Autres titres

Le gouvernement congolais et la BAD signent un contrat de réhabilitation de la Route nationale N°1

deo

RDC/Sama Lukonde annonce la création d’une banque nationale de développement pour financer l’agriculture.

deo

Qu’est-ce que la cryptomonnaie ADA et peut-elle réellement concurrencer le Bitcoin ?

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus