fbpx
congosynthese

Coopération: La France annonce la création d’une école de guerre en RDC pour une modernisation plus large des FARDC

La République Française annonce la création d’ici le mois de janvier prochain d’une école de guerre en République démocratique du Congo pour une modernisation plus large des Forces Armées de la RDC (FARDC).

Cette annonce a été faite ce mardi 3 novembre au Nord-Kivu par l’ambassadeur Français en RDC lors d’un tête-à-tête avec le gouverneur du Nord-Kivu Carly Nzanzu Kasivita.

« Sur le plan plus de la coopération concrète, la France dans sa tradition coopération avec notamment les FARDC a décidée récemment d’augmenter cette coopération. Du point de vu coopération structurelle, nous allons aider la RDC à moderniser les FARDC, mettre en place dès janvier prochain la première promotion de l’école de guerre, nous allons contribuer à la création d’une école de guerre ici en RDC pour améliorer la formation des officiers supérieurs dans tous les domaines et sur le modèle de guerre qui existe en France et il y aura cet outil qui permettra à contribuer à la modernisation plus large des FARDC, ce n’est pas la seule action mais c’est la plus emblématique aujourd’hui  » a précisé l’ambassadeur de la France en RDC

Plusieurs autres points ont été débattus au cours de cet échange entre le chef de l’exécutif du Nord-Kivu, le président de l’Assemblée provinciale et ce diplomate français accrédité en RDC, FRANÇOIS PUJOLAS.
La situation sécuritaire et les relations entre le Nord-Kivu et la Fance ont été également évoqué.

Sur le plan sécuritaire, à part la question sur la DDRR et celles liées à la brigade d’intervention de la Monusco à Beni,
FRANÇOIS PUJOLAS révèle que, la Fance va appuyer la province du Nord-Kivu dans le domaine sanitaire avec la mise à niveau d’équipements dans des structures de Goma, Beni et Butembo, dans le cadre de la santé maternelle et infantile, un volet du projet sera consacré aux victimes de violences sexuelles.

9 millions d’euros seront débloqués pour ce projet à Goma et 6 millions d’euros pour Beni et Butembo, précise ce diplomate français à l’issue de cette rencontre à la résidence officielle du Gouverneur.

Justin Kabumba

Autres titres

PROTECTION DE TEMOIN ET VICTIME EN DROIT RDC, MYTHE OU REALITE ?

deo

RDC : « Hier, c’était Henri Magie. Aujourd’hui Barnabé Milinganyo, condamné pour offense au chef de l’Etat. Qui sera le prochain ? » (Félix Kabange)

deo

Beni: 11 détenus s’évadent de l’amigo du Parquet près le TGI

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus