congosynthese

Congo Files/Lambert Mendé : «Il Faut Arrêter De Monter En Épingle Ces Commentaires»

Les Nations unies rencontrent des entraves pour enquêter sur l’assassinat de deux experts de l’ONU au Congo Kinshasa en mars 2017. C’est ce que révèlent des documents confidentiels de l’ONU «Congo Files». Pour le porte-parole du gouvernement congolais, Lambert Mendé, il ne faut pas monter en épingle ces « Congo Files ».

En s’exprimant sur RFI, le porte-parole du gouvernement de la République démocratique du Congo a appelé la Communauté internationale à ne pas monter des cancans en épingle. « Il faut arrêter de monter en épingle ces commentaires », a-t-il dit déclaré.

Il s’agit d’une fuite sans précédent : des milliers de pages de documents confidentiels de l’ONU relatifs à l’assassinat de deux experts mandatés par le Conseil de sécurité. Michaël Sharp et Zaida Catalan avaient été chargés d’enquêter sur les violences en RDC. Les « Congo Files » documentent les démarches entreprises par le système des Nations Unies entre mars 2017 et septembre 2018.

Face à cette situation, il sied de noter qu’à l’approche des échéances électorales en RD Congo, les violences redoublent dans le pays, pas seulement dans les Kasaï, mais la situation sécuritaire a empiré dans certaines provinces du pays.

H. Ntumba/RFI

(Visited 64 times, 1 visits today)

Autres titres

En RDC, le candidat de l’opposition Martin Fayulu dénonce un « hold-up électoral »

Deo

Le clash entre les porte-paroles de Félix Tshisekedi et de Martin Fayulu

Deo

Le point sur les violences à Yumbi

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus