fbpx
congosynthese

Condamné dans l’affaire 100 jours: Modeste Makabuza libéré de la prison (Me.Eric Birindwa)

Modeste Makabuza

Condamné dans l’affaire « 100 jours » programme du chef de l’État Félix Tshisekedi ,l’homme d’affaires de Goma Modeste Makabuza a été libéré de la prison de Makala ce vendredi 8 janvier 2020 à Kinshasa.

Cette information est confirmée en exclusivité à congosynthese.com par Maître Eric Birindwa l’un des avocats conseils de l’ancien détenu Makabuza.

Cette même source précise que son client est parmi les prisonniers qui ont bénéficié de la grâce présidentielle du président Felix Tshisekedi.

« Je voudrais confirmer que Modeste Makabuza est déjà libre, il vient d’arriver d’ailleurs chez lui , à sa résidence à Kinshasa. Ce n’est pas un acquittement il s’agit d’une grâce présidentielle  » a déclaré à congosynthese.com, Me. Éric Birindwa.

Depuis le 13 avril, Modeste Makabuza, Directeur général de la société SOCOC, avait été arrêté à Goma, dans le Nord-Kivu. Sa société faisait l’objet d’une enquête dans le cadre du programme d’urgence de 100 jours du président Félix Tshisekedi.

L’ancien directeur général de la Société Congolaise de Construction (SOCOC), Modeste Makabuza avait été condamné à 1 an des travaux forcés pour avoir assisté le Directeur général du Foner dans le détournement des deniers public en recevant la somme de 12 millions de dollars. Bref, la complicité dans le détournement des deniers publics.

Après, le collectif des avocats de Modeste Makabuza, Directeur générale de la société congolaise de construction SOCOC , avait interjeté appel contre l’arrêt rendu par la cour d’appel Gombe condamnant leur client à une année de travaux forcés dans le procès de 100 jours du programme d’urgence du président de la République Démocratique du Congo, où il était accusé de complicité dans le détournement des deniers publics, plus tard après la cours de cassation avait confirmé l’arrêt de la cour d’appel tout en haussant la peine, mais à ce jour le président Tshisekedi vient de l’accorder une grâce présidentielle, un acte salué par ses avocats.

Justin Kabumba.

Autres titres

Ass.Nat : Voici les deux griefs en charge du Bureau d’âge

deo

Urgent : La 8ème édition du festival amani reportée (officiel)

deo

RDC: « Rébellion en gestation au Nord-Kivu » réaction de l’armée

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus