congosynthese

Communiqué : La jeunesse du PPRD “met en garde” celle de l’UDPS “face à ses égarements” et exige “la fin de ce comportement antidémocratique”

Dans un communiqué daté du 16 mars 2019 et parvenu ce dimanche à la rédaction de 7SUR7.CD, la Ligue des Jeunes du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie, “PPRD”, dit exprimer son profond regret et sa colère face au comportement incivique et antidémocratique dont a fait montre selon elle, la jeunesse de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social, “UDPS”, samedi dernier.

En effet, plusieurs militants et combattants de l’UDPS ont manifesté contre les résultats provisoires de l’élection des sénateurs à cause de la désillusion de leur parti qui n’a pas pu obtenir un seul siège au Sénat pour la ville de Kinshasa, alors que le parti compte dans ses rangs 12 députés provinciaux à l’Assemblée provinciale.

Et à la Ligue des Jeunes du PPRD, l’on rappelle que la défaite en démocratie ne peut nullement justifier des attaques violentes contre les sièges ou les membres d’autres forces politiques en compétition.

“La Ligue des Jeunes du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie condamne fermement ce déviationnisme qu’elle juge totalement inadmissible dans la République et met en garde la jeunesse de l’UDPS face à ses égarements qui sont de nature à fragiliser la paix sociale et qui doivent cesser immédiatement”, a indiqué Papy Pungu président national de la jeunesse du PPRD.

Cependant, Papy Pungu et les jeunes du parti cher à Joseph Kabila invitent l’État congolais à exercer ses prérogatives de garant de l’ordre public et de la sécurité des personnes et des biens tant publics que privés en vue de mettre fin aux désordres et actes de vandalisme perpétrés par la jeunesse de l’UDPS dans quelques ville de la République, souligne le communiqué.

Rappelons par ailleurs que le chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a, selon son directeur de cabinet Vital Kamerhe, reçu et échangé avec les délégués de militants du CACH/UDPS frustrés par le comportement de leurs députés provinciaux samedi dernier.

Félix Tshisekedi a promis des mesures importantes, dans le strict respect de la Constitution et de la loi électorale, au terme de la réunion interinstitutionnelle prévue ce lundi 18 mars 2019 à 10h00, dans le but de préserver la crédibilité du processus électoral et la paix sur l’ensemble du territoire national.

Jephté Kitsita


Autres titres

RDC : Lokondo invalidé, Jeannine Mabunda candidate unique à la présidence de l’assemblée nationale,

Deo

Félix Tshisekedi a reçu Joseph kabila, ce lundi 22 Avril, à la cité de l’UA

Deo

Olivier Kamitatu : « Moïse Katumbi est un homme libre de rentrer dans son pays »

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus