fbpx
congosynthese.com

Christophe Lutundula:Ma proposition de loi vise à garantir à la commission électorale son indépendance

Christophe Lutundula

Député nationale et auteur de la proposition de loi organique qui doit modifier l’actuelle loi portant organisation et fonctionnement de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) et réformer le système électoral de la RDC, Christophe Lutundula estime que l’adoption de cette loi garantira à la CENI son indépendance et son impartialité.

Cette loi permettra également à la commission électorale d’organiser des élections crédibles, soutient Christophe Lutundula.

Juste après la présentation de l’économie de ce texte par Christophe Lutundula, mardi 13 avril, certains députés du Front commun pour le Congo (FCC), dont Fidèle Likinda, ont plaidé pour la mise en place d’une commission paritaire spéciale afin de lever les options politiques en rapport avec le contenu de ce texte.

Une proposition rejetée par la plénière qui soutient plutôt la tenue d’un débat républicain et public au sein de la chambre basse du Parlement avant le vote de ladite loi.
Selon le député Emery Okundji de l’Union sacrée, cette proposition du FCC est antidémocratique et susceptible d’étouffer le débat.
Les députés ont donc opté pour le débat en plénière afin de garantir la transparence de tout le processus.

Ce qui va changer

Christophe Lutundula propose donc de nouvelles procédures et règles dans la désignation des membres du bureau de la CENI et dans l’organisation et le fonctionnement de la CENI.

Au lieu de 7 membres, Christophe Lutundula propose un effectif de 12 membres qui doivent composer la Commission électorale nationale indépendante. Ces membres seront désignés de manière équitable par les forces politiques représentées à l’Assemblée nationale notamment la majorité et l’opposition et, en dehors, de l’hémicycle par la société civile, à raison de 4 délégués par composante.

Selon sa proposition, nul ne peut être désigné membre de la CENI s’il a appartenu à une organisation politique au cours de cinq dernières années précédant sa désignation.

Autres titres

RDC : Matata Ponyo prêt à faire face à la justice qu’il qualifie d’être « politiquement instrumentalisée »

deo

Etat de siège : Christophe Mboso mobilise derrière les FARDC pour une victoire finale sur les forces terroristes

deo

RDC/LE CHEF DE L’ETAT A PRÉSIDÉ LA 2 ème RÉUNION DU CONSEIL DES MINISTRES CE VENDREDI 7 MAI

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus