fbpx
congosynthese.com

Christophe Lutundula a rendu visite à la famille de l’étudiant Congolais tué en Inde

lutundula

Le Gouvernement de la République, sous la conduite du Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde, et sous l’impulsion du Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, prend à bras le corps la situation liée à l’assassinat de l’étudiant congolais Joël Shindani Malu, en Inde. C’est dans cette optique que le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, a dépêché ce dimanche 15 août 2021, le Vice-Premier Ministre des Affaires étrangères, Christophe Lutundula, qui avait à ses côtés le Directeur de cabinet du Premier Ministre, Mr. Paul-Gaspard Ngondankoy Nkoy-ea-Loongya, dans la famille biologique de l’illustre disparu pour une visite de consolation et de réconfort moral.

Après avoir réconforté la famille, notamment le père et la mère de l’illustre disparu, le Vice-Premier Ministre aux Affaires étrangères, Christophe Lutundula a indiqué à la presse que le Président de la République, le Premier Ministre ainsi que tout le gouvernement de la République sont choqués par ce qui est arrivé au jeune étudiant congolais qui s’est rendu en Inde pour préparer son avenir à travers une formation. Il a par ailleurs promis l’implication du Gouvernement sur le plan diplômatique pour que les responsabilités soient établies. Mais aussi pour que la dépouille de l’illustre disparu soit vite rapatrié au pays.

« Le message c’est celui que le Chef de l’Etat a fait lors du Conseil des Ministres, qui a été répercuté par le Ministre de la communication. D’abord, le gouvernement, le Président de la République, nous sommes tous choqués par ce qui est arrivé à ce jeune homme de moins de trente ans. il est parti préparer l’avenir, prendre une formation complémentaire pour servir la République. Nous sommes choqués. Il y a une série des mesures qui ont été prises« , a déclaré d’entrée de jeu Christophe Lutundula.

Le Vice-premier ministre aux affaires étrangères a par ailleurs appelé la population au calme tout en invitant les compatriotes congolais qui n’ont rien à faire en Inde de rentrer au pays.

« Nous demandons à tous les Congolais qui sont à l’extérieur et en Inde, qui n’ont rien à faire là-bas, de revenir. Nous devons travailler. C’est ici que nous construirons notre pays, pas à l’extérieur. Il faut rentrer. Ceux qui sont bloqués pour raison de Covid-19, les ordres ont été donnés par le Président de la République et par le Gouvernement, tout sera fait pour qu’on leur permette de rentrer au pays.
Il est mort entre les mains de l’Etat Indien. Tout se fera selon les règles diplomatiques et Juridiques et les responsabilités seront établies. Nous attendons le rapport des médecins et à la fin, tel que le Président de la République l’avait dit, qu’on ne s’attaque pas aux indiens d’ailleurs ça n’a pas de sens. Qu’on ne détruise rien, l’Etat est là, le Président de la République est là, le premier ministre est là, moi le ministre des affaires étrangères, on a reçu les ordres et tout se fera bien »
, a conclu le VPM Christophe Lutundula.

Enfin, le père de l’illustre disparu, Mt Odon LUPANAMA Malu a eu des mots justes pour remercier le Président de la République, le Premier Ministre ainsi que tout son Gouvernement pour sa volonté manifeste de les accompagner dans cette dure épreuve.

« Je dois remercier le Chef de l’Etat, le Premier Ministre et tout le Gouvernement qui ont pris la situation en charge . Je demande à la population de se calmer comme le Vice-Premier Ministre l’a dit. Tout se passe normalement.Ce sont les choses qui arrivent. Mais déjà, c’est calme. Nous demandons à tous ceux qui font du désordre de se calmer« , a déclaré Monsieur Odon Malu Lupamana.

E.M

Autres titres

Mise au point sur un évènement survenu en marge de la visite du Chef de l’État à Berlin le 27.08.2021

deo

Le Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde s’entretient avec le Caucus des députés du Kwango

deo

Attaque du convoi des véhicules des civils en Ituri : « Certains conducteurs s’alignent derrière l’escorte », déplore le gouverneur Johny Nkashama

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus