fbpx
congosynthese

Chan-13 léopards testés positifs au covid-19: Les congolais montent au créneau et réclament la lumière sur ces cas

Le nouveau résultat du test covid-19 rendu public ce vendredi soir pour les 13 léopards de la République démocratique du Congo déclarés positifs au corona virus fait réfléchir au pays et suscite de vive polémique.

C’est le cas du Président de la Ligue de Tennis du Nord Kivu qui déplore ce nombre élevé des cas testés positifs des léopards de la RDC.

Ce député honoraire du Nord-Kivu s’interroge à quel moment ces joueurs congolais ont été contractés par ce covid-19 avant d’éxiger des lumières sur cette situation qui risquerait selon lui de susciter une vive tension dans le fief de congolais. Aussi, qui risque de ternir l’image de la confédération Africaine de Football (CAF). Il dénonce donc un complot pour disqualifier la RDC.

 » Je déplore le très grand nombre de cas testés positifs au niveau des léopards de la RDC. La question est de savoir ont-ils étaient atteint au Cameroun ou bien ils ont quitté la RDC positifs parce que je sais bien avant de voyager il y a un test qui est obligatoire avant tout chaque voyage. Pourquoi seulement au Cameroun que les congolais sont testés positifs? c’est la plus grande question qu’il faut se poser. En tout cas moi je commence à douter de ce test. Je me demande également le test congolais est différent de celui du Cameroun?  » s’interroge Maître Simon Kazungu ,président de la Ligue de Tenis au Nord-Kivu.

Ce fils digne du Nord-Kivu estime que les Léopards de la République démocratique du Congo auraient été placés dans un environnement qui l’expose facilement au coronavirus , si ce résultat apparaît vrai.

« Nous savons très bien qu’avant de quitter la RDC ils ont été testés. Pour dire que c’est donc au Cameroun qu’ils ont été atteint par cette pandémie. il faut en tout cas se poser des questions pourquoi ? » Insiste-il.

Une situation qui commence à faire réfléchir les congolais. Ce député dit par ailleurs n’est pas comprendre pourquoi les pays sous verrou de l’Angleterre à cause du nombre élevé du covid-19 comme le Rwanda, la Tanzanie participent au championnat et aucun cas de covid-19 n’est signalé dans leurs équipes.

Ce politicien congolais dit également croire à l’existence de la pandémie du coronavirus, mais dit n’est pas comprendre pourquoi seulement c’est la RDC qui est toujours victime.

Maitre Simon Kazungu appelle la CAF de prendre ses responsabilités pour éviter les pures dans les jours qui suivent vu les agitations et émotions qui montent du côté des congolais.

 » il faut faire très attention avec cette question, pourquoi seulement quand il faut jouer avec le Cameroun la Nation organisatrice c’est à ce moment là qu’on constate des cas élevés du covid-19.
Laissez moi vous dire que si le Cameroun gagne la RDC ,j’ai vu sur les réseaux sociaux que les kinois vont saccager et attaquer les biens des camerounais. Ce qui n’est pas bon « .

Pour rappel, 13 joueurs congolais ont été testés positifs le vendredi soir. Plusieurs autres congolais ont décrié le complot
du pays organisateur, le Cameroun pour déstabiliser la RDC.

D’autres sources indiquent que seulement 4 ont été testés positifs, pendant ce temps, 9 autres sont encore quarantaine, ceci ramène à 13 le total des joueurs indisponibles pour le match de ce Samedi.

Une réunion d’urgence de la CAF est en cours, avant l’annonce officielle de tous les résultats des tests effectués.

Signalons que la RDC joue son match des quarts de finale ce samedi 30 janvier contre le pays organisateur, le Cameroun.

En dépit de tout, le pays de Lumumba reste motivé pour remporter cette rencontre et se qualifier pour les demi-finales de ce chan 2021.

Justin Kabumba

Autres titres

RDC : Le couple présidentiel prendra part à l’ouverture de l’année culturelle ce samedi

deo

RDC : » L’assassinat de l’ambassadeur italien va interpeller le monde entier sur l’insécurité que nous traversons… » ( Muhindo Nzangi)

deo

RDC : l’UNPC s’insurge contre l’arrestation du journaliste Christophe YOKA NKUMU de la Radio Liberté Bikoro

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus