congosynthese

CEDANT SON SIEGE A SA SUPPLEANTE MARTIN FAYULU BOYCOTTE L’ASSEMBLÉE NATIONALE

Le candidat de la coalition Lamuka à la présidentielle du 30 décembre dernier, Martin Fayulu Madidi se veut cohérent à lui-même. En vertu de son combat pour la “vérité des urnes”, il a décidé de boycotter l’Assemblée nationale où il a été élu. Désormais, c’est sa suppléante Mme Charlotte Masiala qui va siéger à la chambre basse du parlement.

Selon les proches de Fayulu, un vainqueur à la présidence de la République, ne peut pas se rabattre à l’Assemblée nationale. Pour Alex Dende dit Lexxus Legal de la coalition Lamuka à Actualité.cd : « Quelqu’un a été élu président de la République, vous le voyez à l’Assemblée nationale ? C’est sa suppleante qui va siéger. Fayulu n’a jamais battu campagne pour être député. Il avait déposé sa candidature avant qu’il ne soit candidat commun de l’opposition. Madame Charlotte Masiala, sa suppleante, s’est démerdée elle-même, vers la fin de la campagne ».

Martin Fayulu a même écrit à l’Assemblée nationale: « C’est clair et net qu’il ne va siéger », a ajouté la même source. Charlotte Masiala, commerçante et cadre de l’ECIDE (Engagement pour la citoyenneté et le développement), est réputée être active dans le mouvement des femmes auprès de Fayulu. Martin Fayulu appelé à jouer un rôle positif, CONSEILLE TIBOR NAGY Le secrétaire d’État adjoint américain pour les affaires africaines Tibor Nagy qui est attendu à Kinshasa du mercredi 13 au vendredi 15 mars prochain a, dans une interview accordée à Radio France Internationale, le mardi 05 mars dernier, déclaré que l’opposant congolais Martin Fayulu Madidi devrait jouer un rôle positif en RDC. Et de preciser à cet effet, que l’histoire de la République Démocratique du Congo est déjà assez triste : «Ce n’est pas à moi de lui dire quoi faire. L’essentiel à mon avis est de jouer un rôle positif et pas un rôle négatif ou destructif, ce qui ferait reculer le Congo. Son histoire est déjà bien assez triste».

Emma MUNTU


Autres titres

RDC : Les congolais se souviennent de Papa WEMBA trois ans après sa disparition

Kabumba Katumwa

Devant Denis Mukwege, le Conseil de sécurité de l’ONU adopte la Résolution criminalisant les violences sexuelles en temps de conflits armés

Deo

RD Congo : prophéties et escroquerie

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus