congosynthese

Carbone Beni et 3 autres militants de Filimbi condamnés à un an de prison pour avoir exigé le respect de la constitution

Le tribunal de paix de la Gombe a condamné, lundi 24 septembre 2018, Carbone Beni, Grâce Tshiunza, Cédric Kalonji et Mino Mompomi, tous militants de Filimbi, à un an de servitude pénale.

Palmer Kabeya, vice-coordinateur de la cellule kinoise de Filimbi, a été acquitté par le tribunal.

«C’est une décision qui n’a pas de fondement. Nous allons faire appel», a déclaré, Jacquemin Shabani, un des avocats des militants.

Accusés d’offense au chef de l’État, les militants ont passé près de 8 mois de détention avant d’être condamnés à l’issue d’un procès débuté au mois de juin dernier.

Le ministère public avait requis une peine de trois ans de prison contre les militants.

Au mois d’août dernier, Amnesty international avait appelé à la « libération immédiate » de cinq militants du mouvement citoyen Filimbi, arguant que “l’activisme n’est pas un crime”.

Carbone Beni et ses compagnons ont été arrêtés en décembre 2017 pendant qu’ils sensibilisaient pour la marche des chrétiens catholiques du 31 décembre 2017, initiée par le Comité Laïc de Coordination.

Will Cleas Nlemvo

source:actualite.cd


Autres titres

Processus électoral : « pressions » sur Marie-Josée Ifoku pour un désistement en faveur d’Emmanuel Shadary

Deo

Expulsions de l’Angola : Kinshasa menace de saisir les instances internationales si Luanda n’ouvre pas les enquêtes

Deo

Entretient entre Joseph Kabila et la ministre sud-africaine des Relations internationales

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus