CAN 2024: Un duel intense entre le Maroc et la RD Congo se solde par un match nul, chacun conservant ses espoirs en vie

La deuxième journée du groupe F de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN) a offert un spectacle captivant alors que le Maroc et la RD Congo se sont affrontés dans un choc déterminant.

Jan 21, 2024 - 17:33
Jan 21, 2024 - 17:36
 0

 Les Lions de l'Atlas, considérés comme l'un des favoris du tournoi, avaient l'opportunité de se qualifier en cas de victoire, mais les Léopards congolais, désireux de glaner des points pour atteindre les huitièmes de finale, ont tenu tête avec détermination.

En démonstration lors de leur première sortie contre la Tanzanie avec une victoire convaincante de 3-0, le Maroc était confronté à un défi plus ardu face à la RD Congo, qui avait été accrochée par la Zambie lors de son premier match (1-1). Malgré une domination marocaine au cours de la première période, les Lions de l'Atlas ont dû se contenter d'un match nul 1-1, regrettant probablement leur manque de réalisme dans la première moitié du jeu.

Résumé du match :

Le Maroc a débuté en force, mettant la RD Congo sous pression dès le coup d'envoi. Cependant, malgré une belle performance en première période, les Lions de l'Atlas n'ont pas réussi à concrétiser leurs occasions, regrettant par la suite leur manque de réalisme.

La RD Congo, qui a résisté à la pression marocaine, a réussi à revenir dans le match et a même marqué le premier but. Les Léopards ont démontré une résilience impressionnante, en particulier après avoir été tenus en échec lors de leur premier match.

L'attaquant marocain El Kaabi a eu une occasion en or dans les dernières minutes, mais le gardien congolais Mpasi a brillamment anticipé et a écarté le danger. Les deux équipes ont montré une détermination sans faille jusqu'à la dernière seconde du temps additionnel, créant des moments de tension sur le terrain.

Faits marquants :

  • Un moment de frustration pour Mbemba de l'équipe congolaise, qui a exprimé son mécontentement envers l'entraîneur Walid Regragui à la fin du match.
  • Le Maroc, malgré une première période dominante, a dû se contenter du match nul, laissant des regrets quant à leur manque de réalisme.
  • Les Léopards congolais ont réussi un bon coup en obtenant ce précieux point avant la troisième journée de la phase de groupes.

La tension sur le terrain était palpable, avec les deux équipes montrant des signes d'épuisement à la fin des 90 minutes réglementaires, prolongées de sept minutes de temps additionnel. Les regards sont maintenant tournés vers la troisième journée de la phase de groupes, où chaque point compte dans la course aux huitièmes de finale de cette CAN passionnante.

What's Your Reaction?

like

dislike

love

funny

angry

sad

wow