fbpx
congosynthese.com

CALCC et le MILAPRO: »Nous demandons au pouvoir en place l’annulation de la mise en place irrégulière et illégale du bureau ainsi que de la plénière de la CENI »

CALCC et le MILAPRO

Le CALCC et le MILAPRO rendent grâce à l’Eternel et félicitent le peuple Congolais d’avoir participé massivement à la marche du samedi 13 novembre 2021 pour demander l’indépendance et la dépolitisation de la CENI. La présence massive de la population, sa détermination et son patriotisme ont démontré clairement que les Congolais réclament des élections libres, impartiales, crédibles et apaisées.

Mais aussi elle veut au finish des institutions légitimes, sans lesquelles les besoins primordiaux du peuple qui sont le social, la sécurité, la bonne éducation et la santé ne pourront définitivement trouver solutions.
Nous déplorons et condamnons fermement la mort de Monsieur MUSOGA KIKOBYA, Secrétaire Général Adjoint et Porte-parole du Parti Politique API, décédé ce mardi 16 novembre 2021, à 4 heures du matin, à l’hôpital Saint Joseph de Brikin, de suite des coups et blessures des agresseurs non encore clairement identifiés. Nous exigeons une enquête sérieuse pour identifier les auteurs.


Ainsi, nous demandons au pouvoir en place de se ressaisir en privilégiant l’intérêt supérieur du peuple par l’annulation de la mise en place irrégulière et illégale du bureau ainsi que de la plénière de la CENI, la suppression pure et simple du RAM, la résolution des problèmes de l’éducation de nos enfants et l’arrêt définitif de l’insécurité généralisée ayant entrainé le massacre de milliers de Congolais à l’Est du pays.
Faute de quoi, nous, CALCC et MILAPRO, allons intensifier indéfiniment des actions pacifiques par tous les moyens légaux et légitimes, notamment les marches, les villes mortes, la désobéissance civile et le sit-in.

Dans cette prospective, nous annonçons d’ores et déjà le programme suivant:

  1. Lundi 22 novembre, sit-in devant la CENI, sur le boulevard du 30 juin, à Kinshasa, ainsi que devant tous les bureaux de la CENI dans chaque Province et dans chaque Territoire ;

2. Samedi 27 novembre, marche pacifique sur toute l’étendue de la République Démocratique du Congo. à Kinshasa, le point de chute de la marche est le Palais du peuple.

Il est donc urgent de construire un véritable consensus national autour des questions primordiales reprises dans le cahier de charges des Forces Sociales et Politiques de la Nation, notamment autour des animateurs de la CENI, à travers une loi consensuelle dépolitisant son organisation et son fonctionnement.

Les élections constituant le socle principal autour desquels doivent se bâtir un Etat de droit qui prend en compte tous les besoins sociaux, économiques et politiques de ses citoyens ; il est essentiel que les élections de 2023 soient radicalement différentes des précédentes. Le peuple qui s’est levé, le restera jusqu’à la résolution de ses revendications.

Que Dieu bénisse la RDC et son vaillant peuple !

Autres titres

RDC : Felix Tshisekedi accueille 6 chefs d’État ce jeudi à Kinshasa

Patrice Kayembe

Kasaï-Central : « La situation de violences sexuelles et celle basée sur le genre est très préoccupante  » (Nathalie Kambala)

Patrice Kayembe

RDC : le Président sénégalais Macky Sall est arrivé à Kinshasa

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus