fbpx
congosynthese.com

Butembo-Covid19: Pour avoir manipulé le corps de Samy MUMBESA le maire exige l’identification de personnes concernées.

Enterré dimanche 16 Août 2020 à Malende, l’évangéliste Samy Mumbesa de l’église CEBCEE était mort la semaine dernière en Ouganda et rapatrié à Butembo avec un certificat médical, l’attestant d’avoir un problème d’abcès de Foie et en plus positif au Corona virus révèle ce certificat médical cité par Me Sylvain Kanyamanda qui indique que ces tests étaient effectués à l’hôpital SAMBYA de l’Ouganda.

Le maire de Butembo Me Sylvain condamne la malignité de certaines personnes qui ont contournées les dispositifs sécuritaires mises en place par la PNC pour se retrouver à la tombe après le départ des éléments de l’ordre afin d’ouvrir le cercueil et manipuler le corps, un acte exposant toute la ville :

 » la foule a commencé à repartir, la police est aussi repartie pour encadrer les foules mais derrière, il y a eu un nombre de membres de la famille y compris la femme du défunt qui ont eu à retourner, casser puis accéder dans le mausolée et ouvrir le cercueil. ils ont manipulés le corps et pour nous ça c’est très grave ou c’est une bombe en retardement qui nous attend dans la ville, toutes personnes qui ont été à côté d’eux sont déjà exposées. Si quelqu’un reconnaît avoir été dans cette équipe qui a manipulée le corps, pour l’amour de cette population, pour l’amour de ses voisins, pour l’amour de ses familiers, est obligé de revenir et d’aller se remettre lui-même aux structures sanitaires les plus proches pour dire la vérité afin d’être suivie pour bloquer la chaîne de contamination. Nous informons à la population que la maladie est déjà dans la ville et que ce sont les deuils pour la plupart de ces cas déjà notifiés ici à Butembo. Nous identifions ceux qui sont contaminés à partir de deuils. C’est pourquoi aujourd’hui on a fait tout ce qu’on peut faire, on a mis la présence de la Police mais au delà de ça il y a eu ceux qui ont fait le malin. Alors vous pouvez penser faire le malin mais en même temps vous même, vous vous faites avoir avec cette maladie « , regrette le maire de la ville de Butembo.

Notons que quelques incidents se s’étaient produits pendant l’inhumation du feu Samy, c’est notamment au cimetière où les coups de balles ont été entendus lorsque les forces de l’ordre sommaient les fidèles de l’illustre disparu qui voulaient faire un forcing pour ouvrir le cercueil et s’assurer qu’il s’agit bien du corps de Samy qui y était, ce qui a provoqué une forte tention. Pour calmer la situation, la police a fini par cédée et laissée la veuve ouvrir le cercueil pour la confirmation. Finalement ils ont procédés à l’inhumation après que les tensions des uns et des autres s’étaient calmées.

Sadiki Malolero

Autres titres

Exclusif : Félix Tshisekedi reçoit les évêques de la CENCO

Patrice Kayembe

KOFFI OLOMIDE: JE SUIS PRET A ALLER AU COMBAT POUR MON PAYS, POUR MES FRERES DU NORD KIVU,

deo

Culture : La 1ère édition du festival international de Masi-Manimba fixée en juillet 2022

Juliette Aloki

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus