congosynthese

Bukavu : Bitakwira qualifie les députés provinciaux des robots, et sans conscience

Justin Bitakwira lors de la campagne du gouverneur au Sud-Kivu. Photo : Germain Cikuru. Le 7 avril 2019

Après son échec comme gouverneur de la province du Sud-Kivu, le célèbre Justin Bitawira qualifie les députés provinciaux des robots, selon lui, ces élus provinciaux n’avaient pas leur conscience à main.

« Les députés ont été séquestrés, ce sont des gens qui n’avaient la conscience à main, leur conscience était ailleurs. Ce sont des robots qui ont voté il n’y a pas un autre terme qu’on peut utiliser, ‘sont des rebots’ », déclare Justin Bitakwira.

Le candidat malheureux se félicite de n’avoir obtenu aucune voix à l’élection des gouverneurs.

« Zéro est le meilleur résultat, si j’avais une seule voix, il y aurait 40 personnes qui seraient en train de se battre, et chacun me dirait que c’est lui. Je sais désormais à quel genre de classe politique on a installé à Bukavu, je dis aux députés provinciaux que c’est Bitakwira qui est le plus grand gagnant », ajoute-il.

Pour Bitakwira, sa candidature n’était pas d’être obligatoirement gouverneur de la province du Sud-Kivu, ce dernier avance deux objectifs, notamment celui de se taper un nom entant que politicien et faire la ville de Bukavu comme son fief politique.

« Vous pouvez sonder tout le monde, j’avais l’appui de la ville de Bukavu presque à 90 %, si c’était une élection au suffrage universel direct je n’avais pas un rival devant moi », renchéri-t-il.

Justin Bitakwira candidat perdant aux élections législatives à Uvira et malheureux au gouvernorat du Sud-Kivu n’a eu aucune voix lors des élections des gouverneurs ce mercredi 10 avril 2019 à Bukavu. Le Muhavu d’ile d’idjwi Théo Kasi Ngwabidje a reporté cette élection avec 38 voix sur 48 votants.

Justin KABUMBA, depuis Bukavu.

Loading...

Autres titres

Nord-Kivu: Deux positions des FARDC attaquées par un groupe des hommes armés à Rugari

Kabumba Katumwa

Urgent: La démission d’Oly Ilunga en tant que Ministre de la Santé, suite à la décision de la Présidence de gérer à son niveau l’épidémie d’Ebola.

Deo

Goma: La police mobilise pour la riposte Ebola

Kabumba Katumwa

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus