congosynthese

Budget de l’Etat, le MLC projette 97,6 milliards USD en cinq ans

Le Mouvement de libération du Congo (MLC) a l’ambition de mobiliser 97,6 milliards de dollars américains

de budget de l’Etat sur cinq ans. Jean Pierre Bemba et son parti ont modélisé l’actuel budget en captant des ressources internes supplémentaires essentiellement sur trois rubriques budgétaires. Cela ressort clairement dans le programme électoral rendu public ce mardi 6 novembre 2018.

« Sur une base constante, les 97,6 milliards de dollars en sus, seront prioritairement investis dans le développement énergétique qui selon nous, est la clé de voute de l’émergence. Le commerce extérieur, la Gécamines et les entreprises publiques qui à ce jour ne rapportent quasiment aucun dividende au Compte Général du Trésor, seront rationnalisés », indique le programme dans son volet budget quinquennal retraité.

En effet, le parti de Bemba compte mobiliser respectivement 17 milliards USD en 2019, 18 milliards en 2020, 19,5 milliards USD en 2021, 20,7 milliards USD en 2022 et 22 milliards USD en 2023.

Et de préciser : « les taux d’efficience utilisés dans cette modélisation, participe de notre volonté de budgétiser en hypothèse pessimiste. On peut ainsi sur base d’une approche différentielle, obtenir ceteris paribus, une incrémentation positive de l’ordre de 77,6 milliards de dollars par rapport au Budget quinquennal de l’actuel Gouvernement (24 milliards) ».

Ce retraitement du budget de l’Etat atteste, d’après le MLC, de sa capacité à démontrer rationnellement et scientifiquement qu’au-delà des contingences politiques, il est possible de capter, en ressources internes, plus de 97,6 milliards de dollars, uniquement en sensibilisant trois rubriques budgétaires.

Jean Pierre Bemba est convaincu de porter un programme électoral pour lequel son parti, une fois arrivé au pouvoir, pourrait définitivement « mettre fin au paradoxe d’un pays potentiellement riche avec des populations extrêmement pauvres, en sublimant la systématique de l’investissement en lieu et place de celle qui privilégie la consommation, comme cela est le cas à l’heure actuelle ».

En rappel, l’ébauche de ce programme électoral a été écrite par Jean Pierre Bemba durant sa détention à la Haye avant d’être enrichie par ses sociétaires.

Emilie Mboyo
Zoom Eco

Autres titres

RDC-Présidentielle : Vers une nouvelle coalition intégrant les opposants qui soutiennent Fayulu

Deo

Machine à voter : Le Royaume-Uni encourage la CENI à appliquer les recommandations de Westminster Foundation

Deo

Elections : l’UNC décide de faire cavalier seul

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus